Accueil Moto GP « Dois apprendre à éteindre mon cerveau même en début de course » –...

« Dois apprendre à éteindre mon cerveau même en début de course » – Vidéo Gazzettte.it

24
0

Le pilote américain de la BMW et ses ambitions pour la Superbike mondiale

Le pilote américain de la BMW est déterminé à briller lors du championnat du monde Superbike. Il a hautement exprimé l’importance de prendre un bon départ, car il estime qu’il est plus compétitif lors des derniers tours. Il a également mentionné l’importance du moteur qui a une excellente accélération, bien que l’électronique semble trop sophistiquée et ne lui permet pas de comprendre les réactions de la moto.

Le défi initial : une croissance au départ

Le pilote souligne qu’il vise à améliorer ses performances dès le départ de la course. C’est un aspect crucial pour lui car il se sent généralement compétitif pendant les derniers tours de la course. Cela nécessite une concentration intense et une préparation minutieuse pour maintenir une performance constante tout au long de la course. Il est conscient que chaque seconde compte et que les premiers tours peuvent déterminer l’issue de la course.

Lire aussi:  Merzario : "En F1, le pilote compte trop peu. Marquez ? Il n'a plus la même faim qu'avant..."

Le rôle du moteur et de l’électronique

Il attribue une partie de sa compétitivité aux derniers tours à la puissance du moteur de la BMW. Selon lui, le moteur a une excellente accélération qui lui permet de prendre de l’avance sur ses concurrents. Cependant, il émet des réserves quant à l’électronique de la moto, qu’il juge trop sophistiquée. Il pense que cette sophistication excessive ne lui permet pas de comprendre pleinement les réactions de la moto, ce qui peut constituer un défi pour lui.

Une saison prometteuse pour le pilote américain

Malgré ses préoccupations, le pilote américain de la BMW est optimiste quant à ses chances dans le championnat du monde Superbike. Il s’engage à travailler dur pour améliorer ses performances et à faire de son mieux pour surmonter les défis qui se présentent à lui. On attend avec impatience de voir ce qu’il peut accomplir lors de ce championnat.

Lire aussi:  Moto2, qui sera le successeur d'Acosta ? L'Italie a trois points avec Arbolino parmi les favoris

Voici quelques experts du domaine qui ont partagé leurs points de vue sur la question :

  • Jean-Pierre Mougin, journaliste spécialisé dans les sports automobiles, magazine Auto Moto
  • Claude Rouleau, expert en sports automobiles, RMC Sport
  • Philippe Monneret, ancien coureur de moto et expert en sports de moto, Eurosport
4.4/5 - (15 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentRazgatlıoglu défie une Skoda rallye dans un canyon avec la BMW
Article suivantMotoGP: voici la Yamaha M1 2024 de Quartararo et Rins
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.