Accueil Moto GP Acosta, un week-end imparfait. Jerez n’efface pas le talent du Prédestiné, voici...

Acosta, un week-end imparfait. Jerez n’efface pas le talent du Prédestiné, voici pourquoi

19
0

Pedro Acosta ne brille pas lors du Grand Prix KTM à domicile, terminant à la dixième place

Massimo Falcioni

Lors du Grand Prix de dimanche dernier à Jerez, Pedro Acosta a connu son pire résultat de la saison, terminant dixième, à 20 secondes du vainqueur Bagnaia. Un week-end en demi-teinte pour Acosta. Après un violent accident lors du warm-up de dimanche matin, son équipe craignait qu'il ne participe pas à la course de l'après-midi à Jerez. Malgré cela, le jeune pilote espagnol de moins de 20 ans, qui avait terminé deuxième du sprint du samedi grâce à la chute de plusieurs de ses adversaires, n'a pas été découragé par son accident ni par les conséquences de sa chute spectaculaire contre les barrières de sécurité gonflables. Bien décidé, il s'est présenté au départ de la , réalisant une course en montée difficile, terminant finalement dixième.

Lire aussi:  Enduro, Holcombe déchaîné lors de la première des Absolus 2024. Seul Verona lui résiste.

Rythme de course

Ce n'est pas tant la dixième place qui inquiète, mais plutôt le rythme de course assez modeste de Acosta, en dessous des attentes. Avec des problèmes de friction sur la seconde , il a pris un départ lent et, dans le chaos du premier tour, tournait lentement (1'47.805 contre 1'44.097 pour Bagnaia). Malgré cela, Pedro peut se vanter d'être, jusqu'à présent, le seul pilote à avoir toujours marqué des points, ce qui lui permet de se maintenir à la quatrième place du classement général, en tête des pilotes KTM.

Autocritique

Pedro a ensuite analysé sa course, faisant preuve d'autocritique : « J'ai fait une erreur de débutant lors du warm-up de dimanche matin, ce n'est pas acceptable ». Cependant, il a nié que sa performance décevante soit due à des problèmes physiques suite à l'incident du warm-up de dimanche matin. « J'ai pris un sale coup mais rien de grave, j'ai mal à la bouche mais ça passera vite. »

Lire aussi:  GP MotoGP Portimao, conférences des pilotes : les mots de Bagnaia, Marquez, Martin

Prédestiné

Acosta est le plus jeune pilote de l'histoire de la MotoGP à obtenir trois podiums consécutifs (Portimao troisième, Austin deuxième, Jerez deuxième) et a été le plus jeune leader d'une course de la « classe reine » ces 33 dernières années. Pedro Acosta, depuis son arrivée en MotoGP, a prouvé qu'il est un prodige.

Sources:

  • Magazine Auto Moto, Jean-Michel Cravy, expert en sports automobiles
  • L'Équipe, Philippe Bianchi, journaliste sportif spécialisé dans les sports mécaniques
  • Le Figaro, Pierre Van Vliet, journaliste et expert en Formule 1
4.7/5 - (10 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News