Accueil Moto GP Audiences TV MotoGP, le mouvement pour grandir : les Sprint seront diffusés...

Audiences TV MotoGP, le mouvement pour grandir : les Sprint seront diffusés en clair sur TV8

28
0

Cette année, les courses courtes du samedi seront accessibles à tous, ainsi que 6 GP (sur 21) le dimanche. Voici pourquoi ce projet pourrait fonctionner en plus de l'impulsion des réseaux sociaux

Excellente nouvelle pour la qui cette année en Italie revient à être diffusée en clair sur TV8. Il ne s'agira pas de toutes les courses de tous les GP, mais des Courses Sprint du samedi, en plus de 6 GP sur 21 le dimanche après-midi. Peu ? Mieux que rien. C'est assurément une (demi) bonne voie pour augmenter l'audience télévisée qui a fortement baissée après le départ de Valentino Rossi des courses, bien que celle-ci se rétablisse, grâce notamment aux triomphes mondiaux de Bagnaia sur et à la compétitivité des autres pilotes italiens, ainsi qu'à la présence de l', en première ligne.

Lire aussi:  Sinner en route vers le numéro 1. De Coppi à Valentino, voici les Italiens qui ont dominé

Baisse des audiences

Puis vint la chute des audiences télévisées (et des présences sur certains circuits, y compris le Mugello) et, comme mentionné, la reprise de 2022-2023. La pandémie de Covid-19 a joué un rôle, c'est vrai. Mais la forte baisse de fréquentation des circuits et des téléspectateurs n'est pas uniquement due au Covid. La même chose est arrivée pour la Formule 1. Le Championnat du monde de 2023 a connu une baisse spectaculaire des audiences télévisées en Italie. Il est nécessaire de donner une nouvelle impulsion. La décision de diffuser en clair toutes les Courses Sprint et presque un tiers des GP de 2024 est donc la bienvenue.

Lire aussi:  Sbk Barcelone: Nicolò Bulega brille lors des deux jours de tests

Besoin d'une star

Même dans la décennie des années '60-'70, le grand public ne connaissait le motocyclisme qu'à travers le nom (et le visage) d'Agostini et aussi grâce aux duels Agostini-Pasolini qui avaient divisé les Italiens presque comme à l'époque de l'épopée du cyclisme de Coppi-Bartali.

L'impulsion des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, qui n'existaient pas auparavant, aident, bien qu'ils deviennent souvent un no man's land, pour des controverses trompeuses, sans sens.

  • Source 1: Auto Hebdo, magazine spécialisé dans le sport automobile et moto
  • Source 2: L'Équipe, journal sportif français généraliste
  • Source 3: Le Figaro Sport, section sport du journal Le Figaro
4.8/5 - (6 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentVoix et visages d’une année de moteurs sur Sky
Article suivantGilera 500 4C : la première grande gagnante de série du Mondial 500
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.