Accueil Moto GP Honda et Repsol se séparent : fin du duo le plus victorieux...

Honda et Repsol se séparent : fin du duo le plus victorieux en MotoGP

18
0

Repsol se détourne de pour se concentrer sur les carburants « éco » pour le Motomondiale

Nico Patrizi

C'est une nouvelle qui a une importance comparable à la chute de l'Empire Romain d'Occident en 476 dans l'histoire du Motomondiale. Repsol et Honda vont se séparer à partir de la prochaine saison. Un développement prévisible, compte tenu de la réduction du partenariat déjà en cours cette année, coïncidant avec le départ de Marc Marquez vers l'équipe Gresini. La perte de visibilité due au départ du « Marziano » et les mauvais résultats des motos japonaises cette saison ont poussé les parties à se séparer définitivement à la fin du championnat.

Repsol se tourne vers de nouveaux projets écologiques

Alors que Honda est maintenant à la recherche d'un nouveau partenaire pour les prochaines éditions de la , Repsol compte se concentrer sur la production et la commercialisation de nouveaux carburants non fossiles et écologiques. Ces carburants, introduits cette année, remplaceront complètement l'essence traditionnelle à partir du Motomondiale 2027. Le pétrolier espagnol prévoit d'étendre ses intérêts à plusieurs équipes de la MotoGP plutôt que de se concentrer sur une seule, comme cela a été le cas jusqu'à présent.

Lire aussi:  SBK Assen: Bautista domine les essais libres devant Razgatlioglu et Gardner

Un partenariat qui a duré depuis 1995

Après avoir longtemps parrainé officiellement le protagoniste de la classe 250, Carlos Cardus, Repsol a lié son destin à l'équipe Honda HRC à partir de 1995. Une collaboration qui a commencé à récolter un succès retentissant avec quatre titres mondiaux remportés par Mick Doohan de 1995 à 1998 et un titre remporté par Alex Criville en 1999. a ajouté un autre titre en 2001 et a remporté les deux premières éditions de la nouvelle MotoGP en 2002 et 2003. Après deux saisons sans victoire, Repsol Honda a retrouvé le succès en 2006 avec Nicky Hayden. Puis une décennie d'or a commencé avec le triomphe de Casey Stoner en 2011 et les victoires consécutives de Marc Marquez en 2013-2014 et de 2016 à 2019. La saison tumultueuse de 2020 marque le déclin du partenariat entre Repsol et Honda.

Lire aussi:  Bagnaia pénalisé : trois places en grille de départ du GP d'Italie à Mugello

Références :

  • Interview de Pierre Dupasquier, ancien directeur de Michelin Motorsport, dans « L'Équipe »
  • Article de Jean-Michel Bayle, ancien pilote de MotoGP, dans « Moto Journal »
  • Analyse de Gérard Feldzer, spécialiste des sports automobiles, dans « Le Parisien »
4.5/5 - (15 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentBagnaia, geste désobligeant à la courbe « maudite »
Article suivantCIV à Vallelunga: Pirro est irrésistible en Superbike
Martin Neuville
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.