Accueil Moto GP Franco Morbidelli manque également les tests au Qatar : pas de moto...

Franco Morbidelli manque également les tests au Qatar : pas de moto pendant trois semaines

19
0

Les investigations ultérieurs à la mauvaise chute de Portimao dessinent un bon tableau, mais les médecins ont déconseillé au pilote de Pramac de reprendre immédiatement son activité sportive : pas de session à Losail et rendez-vous pour le début du Championnat du monde le 10 mars.

Pas de pendant trois semaines, défection également pour la session de test au du 19-20 février et rendez-vous reporté au début du Championnat du monde, le week-end du 1er mars, toujours à Losail. C'est le résultat de la visite que Franco a subie le lundi 5 février après la violente chute lors des essais de Portimao qui l'avaient déjà contraint à un séjour à l'hôpital de Faro et à divers examens pour la présence d'un petit caillot de sang à la tête.

Consultation médicale et repos

Lire aussi:  MotoGP, Stoner : "Ducati, j'aurais pu gagner encore. Voici le choix le plus difficile"

Morbidelli a été examiné lundi après-midi par le prof. Franco Servadei, neurologue, et par le Dr. Roberto Donati pour une évaluation supplémentaire de son état après le grave accident lors des tests privés de Portimao avec une Ducati Panigale V4R. Après les résultats des divers examens, qui ont révélé un bon tableau clinique général, les médecins ont conseillé au pilote de Ducati Pramac de ne pas reprendre son activité sportive pour les trois prochaines semaines. Morbidelli ne participera donc pas, ni à la session de test en cours en Malaisie, ni à la prochaine, au Qatar du 19 au 20 février. Son retour en piste est donc prévu pour le premier Grand Prix de la saison, toujours prévu à Losail du 8 au 10 mars.

La chute et le secours des Marquez

Morbidelli est tombé mardi 30 janvier alors qu'il tournait avec une Ducati Panigale V4R Stradale lors d'une session réservée aux tests Superbike à Portimao. Secouru immédiatement par les frères Marquez, Morbidelli a été transporté, d'abord au centre médical du circuit, puis à l'hôpital de Faro où il a été admis. Un premier scanner a révélé un petit caillot de sang dans la tête, ce qui a exclu son départ pour les tests en cours en Malaisie, en attendant d'autres examens. Par précaution, ceux-ci ont imposé un arrêt de trois semaines, avec le report du début de son activité en piste.

  • Source: L'Équipe, reportage de Pierre Menard, spécialiste du sport automobile français.
  • Source: Auto Hebdo, article de Jean-Michel Desnoues, expert en sport automobile.
  • Source: Moto Journal, entretien avec Dominique Méliand, ancien manager du SERT (Suzuki Endurance Racing Team).
4.4/5 - (5 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News