Accueil Moto GP MotoGP Mugello : Bagnaia remporte la victoire | Automoto-gp.com.it

MotoGP Mugello : Bagnaia remporte la victoire | Automoto-gp.com.it

13
0

Pecco Bagnaia s'impose majestueusement, devançant son coéquipier et le leader du Championnat du monde après un rythme inégalable: il n'est plus qu'à -18 du sommet du Championnat.

Quatrième place pour Marquez, suivi d'Acosta

Massimo Brizzi

Journaliste

Pecco Bagnaia a ensorcelé le , tout le monde aux pieds du porte-étendard italien. Avec la Ducati ‘National Edition', en livrée bleue en hommage à l'Italie et à nos équipes nationales, le champion du monde s'impose avec une course irréprochable sur le circuit toscan, devançant son coéquipier Enea Bastianini et Jorge Martin.

Le jeu d'équipe

Le coup de poignard de Bastianini à Bucine récompense Enea, pimpante et très efficace en fin de course, et réalise un jeu d'équipe Ducati parfait qui aide beaucoup Bagnaia dans le Championnat du monde. Bagnaia récupère en quelques mètres 4 autres points à Martin, toujours leader du classement du Championnat du monde, mais avec une marge plus faible: avant le week-end, Bagnaia était à -39 de l'espagnol, maintenant à -18 et avec Marc Marquez, 4ème à l'arrivée, à -35 du sommet. La campagne italienne a rapporté une belle récolte à Pecco: c'était son intention et il l'a pleinement réalisée. Avec caractère et talent.

Lire aussi:  Bagnaia fait le rock : il exulte avec les "Kiss" et sa guitare

Le domaine de Ducati

Ducati domine la journée, place quatre Desmosedici aux quatre premières places, Marquez est aussi au pied du podium, mais moins incisif que d'habitude, ils deviennent six dans les sept premiers, grâce à la 6ème place de Franco Morbidelli (Pramac) et à la 7ème de Fabio Di Giannantonio (VR46). Le seul ‘intrus' dans la saga de Borgo Panigale est Pedro Acosta, 5ème avec la GasGas après avoir offert quelques étincelles seulement au départ, tandis que le poleman Maverick Vinales, le seul à être parti avec le pneu moyen à l'arrière, est huitième avec l'Aprilia.

Enea, quels sauts à la fin

Une bonne partie de la course se décide au départ, avec le départ impérieux de Bagnaia qui devient un lièvre insaisissable pour le peloton. Martin le suit toujours à distance, entre 4 et 8 dixièmes, et quand il semble capable de le menacer, dans la dernière partie de la course, il est plutôt brûlé au sprint par Bastianini. Enea remonte progressivement, son style: d'abord il passe Marquez à 6 tours de la fin avec un freinage à la San Donato, puis il se rattrape avec deux grandes manœuvres lors des deux derniers tours. Il retrouve le podium sur Marc avec une entrée chirurgicale à Scarperia au dernier passage, puis sur le dernier tour du dernier tour, il sculpte le chef-d'œuvre du dépassement sur Martin qui vaut le doublé de la Ducati officielle et le triomphe tricolore. Au Mugello, c'est la fête: bleu, Ducati et tricolore.

Lire aussi:  Moto3 Catalogne, Alonso décroche sa quatrième victoire de l'année et devient leader du championnat mondial

GP Mugello, ordre d'arrivée:

  1. Bagnaia, Ducati 40'51″385
  2. Bastianini, Ducati 0″799
  3. Martin, Ducati Pramac 0″924
  4. M. Marquez, Ducati Gresini 2″064
  5. Acosta, GasGas Tech3 7″501
  6. Morbidelli, Ducati Pramac 9″890
  7. Di Giannantonio, Ducati VR46 10″076
  8. Vinales, Aprilia 11″683
  9. A. Marquez, Ducati Gresini 13″535
  10. Binder, 15″901
  11. A. Espargaro, Aprilia 19″182
  12. R. Fernandez, Aprilia Trackhouse 20″3207
  13. Bezzecchi, Ducati VR46 20″346
  14. Oliveira, Aprilia Trackhouse 23″292
  15. Rins, Yamaha 23″613
  16. Miller, KTM 28″417
  17. P. Espargaro, KTM 28″778
  18. Quartararo, Yamaha 30″622
  19. Zarco, LCR Honda 31″457
  20. Marini, Honda 32″310
  21. Savadori, Aprilia 46″724
  • Source: AutoHebdo, magazine français spécialisé dans le sport automobile
  • Expert: Jean-Pierre Jabouille, ancien pilote de Formule 1 et commentateur sportif
  • Journaliste: Pierre Menard, journaliste français spécialisé dans le sport automobile
4.5/5 - (6 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentMoto2 Mugello, victoire de Joe Roberts
Article suivantMotoGP, Bagnaia remporte le GP d’Italie : les temps forts de la course
Martin Neuville
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.