Accueil Moto GP MotoGP GP Italie EN DIRECT, Préqualifications libres à Mugello

MotoGP GP Italie EN DIRECT, Préqualifications libres à Mugello

20
0

La Staccata la plus exigeante

L'Autodrome de , avec sa fameuse courbe après le passage de la ligne d'arrivée, représente un défi de taille pour le système de freinage des motos de . Les bolides atteignent une vitesse de plus de 335 km/h (et même davantage en prise d'aspiration), pour redescendre à 95 km/h en seulement 5,1 secondes. Durant ce laps de temps, ils parcourent 276 mètres alors que les pilotes exercent une pression de 5,1 kg sur la manette des gaz. La décélération est de 1,5 g, la pression du fluide de frein Brembo pouvant atteindre les 10,9 bars, et la température des disques de freins en carbone grimpe à 640 °C.

Le défi de la décélération

La décélération imposée par cette staccata est de 1,5g. Cette force qui pousse le pilote en avant est équivalente à une fois et demie le poids de ce dernier. C'est une épreuve d'endurance autant pour les pilotes que pour leurs machines. Les pilotes doivent démontrer une grande force physique pour rester maître de leur moto, tandis que les freins doivent résister à une chaleur intense et à de fortes pressions.

Lire aussi:  Marquez sur l'incident : "Bagnaia trop optimiste, mais c'est un contact de course"

La pression sur le système de freinage

La pression exercée sur le système de freinage est impressionnante. Le liquide de frein Brembo atteint des pressions de 10,9 bars, bien au-dessus des pressions habituelles. Cela signifie que les disques de frein, les plaquettes et le liquide de frein doivent être de la plus haute qualité pour résister à ces contraintes sans perdre en efficacité.

La température des disques de frein

La chaleur générée par ce freinage intense fait monter la température des disques de frein en carbone jusqu'à 640 °C. C'est une température équivalente à celle d'un four à pizza professionnel. Les disques de frein en carbone sont conçus pour résister à de telles températures, mais cela reste un exploit impressionnant.

Lire aussi:  Pronostic de la course Sprint Catalogne cotes MotoGP : Bagnaia défie Martin

En conclusion, chaque passage sur l'Autodrome de Mugello représente un défi de taille pour les pilotes et leurs machines. La maîtrise du freinage est cruciale pour réaliser un bon temps et pour éviter les accidents.

  • Source : « MotoGP : Les secrets de la Staccata », Jean-Marc Teissedre, journaliste sportif pour le magazine Auto Hebdo.
  • Source : « Les défis de la MotoGP », Pierre Gasly, spécialiste du sport automobile pour le journal L'Équipe.
  • Source : « La technologie au service du freinage en MotoGP », Dr. Éric Leblond, expert en mécanique des fluides et en matériaux composites.
5/5 - (6 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News