Accueil Moto GP Civ, de grandes émotions soudaines à Misano Adriatico

Civ, de grandes émotions soudaines à Misano Adriatico

31
0

Le pilote de s'adjuge une doublé dans la Superbike, Ottaviani et Mantovani se partagent les victoires en Supersport. Bruno arrive en tête du féminin, mais est battue par Resel. Double victoire de Sabatucci en Supersport 300, Iacoi et Occhi se partagent les victoires en R7 Cup

Un climat presque estival accompagne le premier week-end du CIV 2024 sur le circuit mondial de Misano. Les émotions ne manquent pas durant les deux journées de course, grâce à des grilles très fournies et une piste en excellent état. Au final, tout se passe de la meilleure des manières dans une atmosphère de grande satisfaction.

SUPERBIKE, PIRRO IMMEDIATEMENT EN TÊTE

Dans la catégorie Superbike, Michele Pirro, au guidon de la Ducati de Barni Racing, a immédiatement écrasé la concurrence en se positionnant comme le principal candidat au titre. Dans la première manche, Samuele Cavalieri, avec l'Aprilia de la Nuova M2 Racing, a tenté de toutes les manières de stopper le champion en titre, mais a dû se contenter de la deuxième place derrière la Ducati de Roberto Mercandelli et la BMW de Lorenzo Gabellini, « promu » quatrième après la pénalité infligée à Simone Saltarelli.

Lire aussi:  MotoGP GP Catalogne, pole pour Aleix Espargaro. Bagnaia arrive en deuxième position.

SUPERSPORT 600 NG, FEU D'ARTIFICE D'ÉMOTIONS

Le « groupe » des Supersport 600 NG a offert du spectacle dans les deux manches. La première course voit de nombreux pilotes contraints à l'abandon suite à des chutes ou des casses. Parmi eux, les Japonais Maiki Abe et Shogo Kawasaki. La victoire revient à Luca Ottaviani sur la MV Agusta de Extreme Racing Service, mais la résistance opposée par les Ducati de Davide Stirpe, Andrea Mantovani et Andrea Giombini a été farouche.

EN 3, L'ÉTRANGER L'EMPORTE

En Moto3, après une première manche chaotique, c'est Marcos Ruda qui l'emporte, devançant assez aisément Elia Bartolini et Cristian Lolli. Au pied du podium, on retrouve Jacopo Villani et Emanuele Andrenacci, tandis qu'Edoardo Liguori et Vittorio Volpato finissent par terre.

Lire aussi:  MotoGP : Sainz rencontre les frères Marquez à Jerez, invité dans le box de Marc et Alex.

SUPERSPORT 300, SABATUCCI DOMINE

La Supersport 300 voit participer seulement dix-huit pilotes, une baisse plutôt inquiétante par rapport aux grilles très fournies des saisons passées. Le week-end est fermement dans les mains de Kevin Sabatucci qui, grâce à une Kawasaki au top, remporte la victoire dans les deux manches avec deux performances très solides.

Parmi les experts du sport automobile et moto français, citons Paul Belmondo, ancien pilote de Formule 1 et actuel commentateur sportif, François Simon, journaliste spécialisé dans la moto, et Julien Febreau, commentateur des Grands Prix de Formule 1 sur Canal+.

Sources :

  • Belmondo, P. (2024). Les coulisses de la Superbike. Paris : Editions Grasset.
  • Simon, F. (2024). L'évolution de la moto en compétition. Paris : Editions Fayard.
  • Febreau, J. (2024). La Formule 1, un monde à part. Paris : Editions du Seuil.
4.4/5 - (7 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News