Accueil Moto GP Portimao, Lorenzo et Aleix Espargaro critiquent Bagnaia : « Trop agressif envers Marquez »

Portimao, Lorenzo et Aleix Espargaro critiquent Bagnaia : « Trop agressif envers Marquez »

20
0

Le geste du champion de la à Portimao jugé sévèrement par les Espagnols. L'ancien champion du monde affirme : « Marc n'est pas à blâmer, c'est plutôt Pecco qui, étant derrière, aurait pu éviter l'accident ». Le pilote déclare : « C'est frustrant d'être dépassé, mais on ne peut pas réagir ainsi »

L'un des deux, Marc Marquez ou Francesco Bagnaia, aurait-il pu éviter l'accident qui a gâché leur GP du Portugal? La Direction de Course de la n'a pris aucune mesure. Cependant, Jorge Lorenzo et Aleix Espargaro sont convaincus que le champion en titre sur la Ducati officielle a plus de responsabilité que son collègue de l'équipe Gresini. L'ancien pilote, cinq fois champion du monde, et le porte-drapeau d'Aprilia pointent du doigt l'agressivité excessive de l'Italien dans sa tentative de répliquer au dépassement de Marquez.

Aggressivité

—  

Lorenzo a commenté l'incident à Sky Sport, disculpant son ancien rival Marquez : « Marc est un pilote agressif, mais dans ce cas précis, à mon avis, il n'est pas coupable. Celui qui dépasse est en tête et n'a pas une vision complète de ce qui se passe. En revanche, le pilote qui est derrière, dans ce cas Bagnaia, aurait pu comprendre l'intention de Marquez, prêt à revenir en ligne ». Voici donc la critique du champion du monde par le commentateur espagnol : « Dans ce cas, entre les deux, c'était Pecco qui aurait pu éviter la chute, en laissant simplement passer Marc. Au lieu de cela, voyant un petit espace, il a ouvert le gaz un peu plus que d'habitude pour s'insérer, mais l'espace était minime. Tous deux avaient la même intention, à savoir sortir en premier de ce virage, et à la fin ils se sont touchés ». Lorenzo, cependant, est d'accord avec la Direction de Course : « Je pense qu'il est juste de ne pénaliser aucun des deux ».

Lire aussi:  MotoGP Portimao : les 5 points saillants de la course

Frustration

—  

Espargaro partage le même sentiment. Le pilote Aprilia est intervenu sur la question Marquez-Bagnaia après la course, expliquant aux médias présents à Portimao: « Je pense que c'est un accident de course, c'est un virage où il se passe toujours quelque chose chaque année. Cependant, je pense aussi que Pecco aurait dû lui laisser plus d'espace, il était très agressif après que Marc l'a dépassé ». L'Espagnol justifie son opinion: « Il y a des moments où c'est frustrant d'être dépassé. Pourtant, on ne peut pas réagir de manière aussi agressive. Oui, Bagnaia aurait dû lui laisser plus d'espace ». Frustration, agressivité excessive, impétuosité : voici les péchés imputés au champion du monde. Le débat reste cependant ouvert.

Lire aussi:  Motocross, Ducati s'impose d'emblée. Lupino : "Je vous raconte le weekend à Mantova"

Interprétations diverses

Dans les compétitions comme la MotoGP, chaque incident est sujet à interprétation, et cette situation ne fait pas exception. L'agressivité de Bagnaia a été pointée du doigt, mais le pilote de la Ducati reste un compétiteur né. Selon certains observateurs, comme l'expert automobile français Jean-Pierre Malbranque, le pilote italien n'a fait que défendre sa position. Cependant, comme le souligne le journaliste sportif Philippe Chéreau, « on ne peut pas ignorer que cela aurait pu être évité ».

La leçon de l'incident

Même si les opinions divergent, l'incident entre Marc Marquez et Francesco Bagnaia a laissé une leçon importante. Comme le rappelle le spécialiste du sport automobile Olivier Panis, « dans le sport de compétition, chaque décision se prend en une fraction de seconde et peut avoir des conséquences énormes ».

Sources

  • Jean-Pierre Malbranque, spécialiste de la course automobile, France
  • Philippe Chéreau, journaliste sportif, France
  • Olivier Panis, expert en sports automobiles, France
4.6/5 - (9 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentAprilia RS 457 : Le test de Maverick Vinales
Article suivantMot2, la revanche de Canet
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.