Accueil Moto GP MotoGP Jerez, la piste des duels spectaculaires : Rossi-Gibernau toujours dans la...

MotoGP Jerez, la piste des duels spectaculaires : Rossi-Gibernau toujours dans la mémoire

17
0

Le Motomondiale fait son grand retour sur le circuit espagnol en fin de semaine, lieu de batailles mémorables dans le passé. Le duel le plus saillant est sans doute celui qui a opposé le pilote de Pesaro à l'Ibérique en 2005

Massimo Falcioni

Le Retour en Europe

Le Motomondial 2024 revient en Europe, à Jerez, pour la quatrième étape du championnat du monde après les rounds de Losail, Portimao et Austin. De nombreux duels passionnants ont animé les Grands Prix espagnols, de 1950 à 1986 à Montjuic et à Jarama, puis à Jerez, en particulier dans la catégorie reine. Toujours de grandes courses, un grand public, de grandes fêtes, des drapeaux et des fumigènes. Onze ans se sont écoulés depuis le dépassement de Marc Marquez sur Jorge Lorenzo en 2013 et 19 ans depuis le Motomondial 2005 qui reste dans l'histoire non seulement pour les premières éditions des Grands Prix de Chine et de Turquie, mais surtout pour le duel dans la première course de la saison à Jerez entre Valentino Rossi et Sete Gibernau.

Lire aussi:  MotoGP Austin, les notes : Vinales 10, joue le Mondial

Un Souvenir Impérissable

L'année précédente, en 2004, à Jerez, les Honda RC211V avaient dominé avec la « star montante » Gibernau (deuxième aux championnats du monde MotoGP 2003 et 2004 avec quatre victoires chacune) devant un superbe Biaggi et Barros, avec Rossi quatrième sur la Yamaha YZR-M1. Voici 2005, avec le passage de Rossi de Honda à Yamaha et Gibernau décidé à remplacer Biaggi dans la rivalité explosive avec Valentino. Qui serait le nouveau roi de la jungle ? Le Gibernau de 33 ans ou le Rossi de 26 ans ? Jerez n'est que le premier tour d'une saison qui sera dominée par Rossi.

Le Moment Fort

C'est peut-être le moment le plus fort de l'épopée de Valentino Rossi, champion du monde en 2005, 2008 et 2009 sur Yamaha, et sur le podium avec trois deuxièmes places et trois troisièmes. Jerez 2005 propulse encore plus haut Valentino tandis que Gibernau est relégué au second plan. Pour Rossi, cet assaut à la baïonnette restera toujours une source de fierté, utilisée ensuite comme un moyen de dissuasion lors de ses face-à-face avec ses adversaires.

  • Julien Pretot, journaliste sportif spécialisé dans le moto pour l'agence Reuters
  • Jean-Louis Bernardeau, journaliste auto-moto pour la chaine L'Equipe
  • Christian Sarron, ancien pilote de Grand Prix moto et commentateur pour Eurosport
4.4/5 - (5 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News