Accueil Moto GP MotoGP, Marquez contre Bagnaia : « Sa chute était une erreur. Il a...

MotoGP, Marquez contre Bagnaia : « Sa chute était une erreur. Il a exagéré pour une 5ème place »

20
0

Marc Marquez soulève des questions sur l'incident controversé de Portimao: « Il aurait été dépassé au virage suivant. Mais il a choisi de répliquer de manière un peu optimiste ». Il donne son avis sur la lutte pour le titre : « Je progresse, mais il y a encore trois ou quatre pilotes plus rapides que moi »

Federico Mariani

L'incident de course: c'est ainsi qu'a été classifié le contact qui a gâché le GP du Portugal de Marc Marquez et Francesco Bagnaia à deux tours de la fin. Zéro point, aucune sanction et beaucoup de déception pour les deux pilotes Ducati, tombés alors qu'ils se battaient pour la cinquième place. L'Espagnol de l'équipe Gresini a cependant donné une version légèrement différente de l'incident lors de sa rencontre avec les médias. Sans demander de pénalité pour son adversaire, Marquez qualifie la résistance de Bagnaia d' »erreur », la considérant implicitement comme la cause de la double chute.

Responsabilité Bagnaia

Selon Marc, son co-équipier n'était pas en mesure de se défendre. Sa ténacité s'est donc avérée être une erreur : « C'est une erreur que je ne m'attendais pas de sa part et pas seulement en ce qui concerne l'incident. Pecco est entré à l'intérieur sans prendre en compte que j'allais fermer ma trajectoire. Il n'était pas nécessaire d'être aussi agressif ». Marquez poursuit : « Quand Acosta l'a dépassé, Bagnaia souffrait beaucoup avec les pneus et il restait encore trois tours à faire. Si ce n'était pas dans ce virage, il aurait été dépassé après, dans le virage suivant. Mais il a voulu répliquer d'une manière un peu optimiste, à la limite. Cependant, ces choses peuvent arriver dans les courses ». Aucun commentaire de la part de Ducati : « Ils ont la télémétrie à leur disposition, on voit très bien ce qui s'est passé. Je l'ai vue, mais elle ne peut pas être rendue publique ».

Lire aussi:  Dakar 2024 moto : Brabec remporte la dixième étape et renforce sa position de leader

Discussion

Marquez révèle également comment s'est déroulée la réunion en Direction de course à la fin du deuxième round : « Quand j'ai été convoqué, j'ai dit aux commissaires : ‘C'est à vous de décider. Pour moi, c'est une action très proche d'un incident de course'. C'était à eux de décider de pénaliser ou non. Ils ont décidé de ne pas le faire ». Le huit fois champion du monde de MotoGP insiste sur le fait qu'il a exprimé son point de vue de manière neutre, sans pousser pour un verdict : « J'ai dit que je respecterais la décision. Ne pas marquer de points est la dernière chose que Pecco et moi voulions ».

Lire aussi:  Alex Rins, 10 choses curieuses à savoir sur le pilote Yamaha

Ne manquez pas toute la nouvelle saison de Formula 1® et de MotoGP™ en direct en streaming uniquement sur NOW! Activez le Pass Sport à 9,99€ par mois et profitez du sport de Sky en streaming!

Question de positions

Le huit fois champion du monde a réitéré ces concepts à Dazn Espagne : « Je suis un pilote qui défend sa position après un dépassement. Mais il faut comprendre que, quand on est en cinquième ou sixième position, il n'est pas nécessaire de prendre plus de risques que nécessaire ». Malgré la déception de l'épilogue, Marquez reste confiant : « Nous avions une bonne vitesse, même si nous avons souffert en course. J'étais tranquille, je ne voulais pas faire d'erreur, je savais que les points d'une cinquième position seraient importants ». Pas question de championnat du monde, du moins pour l'instant : « Je ne suis pas en lutte pour le titre en ce moment. Je suis en train de m'améliorer, mais il y a encore trois ou quatre pilotes plus rapides que moi ».

  • Source: Auto-, spécialiste des sports automobiles, Patrick Garcia.
  • Source: L'Équipe, Journal sportif français, Fabrice Miguet.
  • Source: Moto Journal, Magazine spécialisé dans le sport moto, Benoît Lafontaine.
4.9/5 - (8 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentF1 et MotoGP, des audiences record à la télévision
Article suivantMotoGP : des disputes avec Rossi à l’accident avec Bagnaia, quand Marquez fait débat
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.