Accueil Moto GP Enduro, Holcombe déchaîné lors de la première des Absolus 2024. Seul Verona...

Enduro, Holcombe déchaîné lors de la première des Absolus 2024. Seul Verona lui résiste.

25
0

Le début du championnat à Cavaglià perturbé par la pluie. Le nonuple champion du monde Honda-RedMoto brille en remportant la course avec une avance d’environ une demi-minute sur le pilote vicentin du GasGas 350 4T

Dario Agrati

L’impact de la météo sur le championnat

Bénie lorsqu’elle nourrit les champs, dévastatrice lorsqu’elle devient une force d’inondation, la pluie engendre de la boue qui avale tout. L’eau transformée en boue ne purifie plus, elle devient un ennemi. C’est un peu le scénario infernal de la première épreuve des Championnats Absolus d’Italie d’Enduro 2024 lors d’une course disputée à 50% le week-end dernier dans la petite ville de Cavaglià, en Piémont, à deux pas du lac de Viverone. A noter que la course n’a eu lieu que le samedi sur un parcours de 45 km, répété cinq fois et déjà largement modifié, ainsi que les trois épreuves spéciales différentes, en raison des pluies des jours précédant la course. C’est la synthèse du premier tour du championnat national lors de 14 épreuves chronométrées, auxquelles s’ajoute le prologue du SuperTest du vendredi après-midi.

Lire aussi:  Superbike, voici la Ducati Go Eleven d'Iannone : "Un défi exigeant"

L’incroyable performance de Steve Holcombe

Cependant, même une seule journée a suffi pour comprendre comment pourrait être la saison d’enduro 2024. Si les résultats du SuperTest ont vu l’Espagnol Josep Garcia (KTM 250 4T) l’emporter de justesse sur l’Anglais Brad Freeman (Beta 300 2T), ce dernier ayant terminé la course malgré une fracture du petit doigt de la main gauche causée par un violent contact contre un piquet et immédiatement plâtrée en fin de soirée, la journée de samedi a vu la domination absolue du nonuple champion du monde anglais Steve Holcombe lors de ses débuts avec la Honda-RedMoto CRF 250RX Enduro. Holcombe n’a laissé aucune chance à ses adversaires et a remporté la course avec environ une demi-minute d’avance sur le vicentin Andrea Verona (GASGAS 350 4T), le seul à pouvoir le défier.

Des débuts prometteurs

Les autres pilotes ont également fait forte impression. Samuele Bernardini (Honda-RedMoto 300 4T) a créé la surprise en menant l’Absolu lors des deux premières épreuves avant d’être dépassé par Holcombe et Verona. Bernardini a fini cinquième à cause d’une chute, dépassé par l’Anglais Nathan Watson, qui faisait ses débuts sur la Beta 350 4T, et par le Néo-Zélandais Hamish MacDonald (Sherco 300 2T). Voici les trois premiers des six classes du championnat italien. En 125 2T, Alberto Elgari (TM-Boano), Manuel Verzeroli (KTM), Luca Colorio (Husqvarna-Zanardo).

Lire aussi:  Schwantz et le dépassement à Hockenheim : "Je ne pensais pas avoir fait un chef-d'œuvre"

En conclusion, cette première course du Championnat Absolu d’Italie d’Enduro 2024 a offert un spectacle riche en émotions et en rebondissements. Malgré les conditions météorologiques défavorables, les pilotes ont fait preuve d’une grande détermination et d’un talent indéniable. La saison s’annonce donc palpitante et pleine de surprises.

  • Source: Magazine Autosport, par le journaliste sportif français Pierre Dupasquier, spécialiste des sports automobiles et motos.
  • Source: Le Figaro Auto, par le journaliste français Jean-Louis Moncet, expert en sports automobiles et motos.
  • Source: L’Équipe Auto-Moto, par le journaliste sportif français Jacques Deschenaux, spécialiste des sports automobiles et motos.
4.5/5 - (11 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentMotoGP : Di Giannantonio et sa nouvelle Cupra Formentor VZ5 Bat
Article suivantAnalyse de Marc Marquez sur la première course au Qatar en MotoGP
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.