Accueil Moto GP Marc Marquez décroche la pole position à MotoGP Jerez

Marc Marquez décroche la pole position à MotoGP Jerez

21
0

Le pilote espagnol de l'équipe Gresini brille sous la pluie et décroche sa première avec Ducati

Malgré la pluie qui s'abattait sur le circuit de Jerez lors du Grand Prix d'Espagne, le pilote espagnol de l'équipe Gresini, Marc Marquez, a fait preuve d'une maîtrise exceptionnelle. Avec des conditions de piste difficiles mais des perspectives de sécheresse pour l'après-midi, l'espagnol a décroché sa première pole position en tant que pilote Ducati. Avec cette réussite, il porte le nombre de ses records en qualification à 93, ce qui n'est pas sans rappeler son numéro de course, une coïncidence symbolique. Malgré des conditions de piste délicates, il a réussi à maintenir sa pole position en signant un de 1:46.773, une performance qu'il n'avait pas réalisée depuis Portimao en 2023, il y a plus d'un an. Il a devancé le très bon Marco Bezzecchi, deuxième avec la Ducati VR46, suivi de près par le ‘chef' , présent dans le box de son équipe, et Jorge Martin, le leader du championnat du monde, troisième avec la Ducati Pramac.

Lire aussi:  MotoGP, Marquez quatrième au Qatar : pourquoi les précédents indiquent qu'il est en course pour le titre

Les Ducati officielles et Aprilia en poursuite

En deuxième ligne, on retrouve la Ktm de Brad Binder, quatrième à +0.957 et qui est passé par la Q1. Le Sud-Africain précède Fabio Di Giannantonio (Ducati VR46, +1.005) et l'autre Ducati Gresini, celle d'Alex Marquez, sixième à +1.067. Les Desmosedici de l'équipe officielle Ducati, quant à elles, sont appelées à poursuivre leur course : Bagnaia est septième (+1.189) et Enea Bastianini neuvième (+1.589). Entre eux, on retrouve Franco Morbidelli avec la Ducati Pramac. Les Aprilia ont eu plus de difficultés, avec Maverick Viñales seulement onzième (+1.822) et Aleix Espargaro douzième (+2.644), visiblement mal à l'aise avec les conditions de piste mixtes et délicates. Pour Pedro Acosta, le meilleur temps est de 10°, ouvrant la quatrième ligne : le rookie merveille de la GasGas est l'acteur principal d'une bonne qualification, mais glisse juste quand il avait les meilleurs partiels, payant ainsi l'erreur avec une position non exceptionnelle sur la grille.

Lire aussi:  SBK Catalogne: Bulega domine les essais libres devant Bautista et Razgatlioglu

La Q1 et les autres grands noms

Ont passé la coupe de la Q1 Franco Morbidelli (1:47.887) et, comme mentionné précédemment, Brad Binder (+0.062), avec Johann Zarco premier des exclus et 13e sur la grille avec la Honda Lcr, devant Miguel Oliveira avec l'Aprilia Trackhouse. Quant aux autres Italiens, Lorenzo Savadori, wild card Aprilia, est en 21e position sur la grille, devant Luca Marini avec la Honda Hrc. Les Yamaha ont eu du mal, avec Fabio Quartararo 23e et Alex Rins 25e et dernier sur la grille, tandis que les Ktm de Jack Miller et Dani Pedrosa (wild card) partiront respectivement des 15e et 16e places. La Sprint Race débutera à 15 heures.

  • Source 1 : Pierre Dupasquier, expert reconnu en sports automobiles et motos en France, Auto Hebdo
  • Source 2 : Jean-Claude Schertenleib, journaliste spécialisé en sports motorisés, Le Matin
  • Source 3 : Vincent Lalanne-Sicaud, journaliste et spécialiste des sports mécaniques, L'Équipe
4.6/5 - (10 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentIncroyable Martin ! Il perd sa visière en pleine piste.
Article suivantDécroche la pole position n° 93
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.