Accueil Moto GP Ducati, Dall’Igna : « Marquez-Bagnaia ? Un peu préoccupé par la gestion sportive »

Ducati, Dall’Igna : « Marquez-Bagnaia ? Un peu préoccupé par la gestion sportive »

11
0

Le DG : « Choix difficile, Marc peut faire la différence et avec nous avons la meilleure équipe de l'histoire de la Maison : ils se battront à armes égales et il faut maintenir la bonne ambiance actuelle. Martin ne manquera pas de notre soutien et nous pourrions perdre la Pramac »

L'annonce de l'arrivée de Marc Marquez en 2025 pour faire équipe avec Pecco Bagnaia transforme la en une équipe de rêve avec un duo de pilotes cumulant 11 titres mondiaux à ce jour. Cependant, les dynamiques futures sont inconnues et pourraient s'avérer délicates à gérer avec deux champions à bord. Le directeur général de Ducati Corse, Gigi Dall'Igna, a abordé ce sujet et d'autres lors d'une interview avec Sky Sport, détaillant également comment s'est décidée la décision qui a conduit au départ de Jorge Martin, qui a signé avec Aprilia, et à la possibilité de perdre le team Pramac comme structure satellite, destiné à passer chez Yamaha.

Les raisons du choix

Dall'Igna explique que le choix de Marquez par rapport à Martin ou Enea Bastianini a été motivé par la conviction que Marc peut faire la différence avec la Ducati. « Notre moto a atteint des niveaux incroyables et avoir deux pilotes comme Marquez et Bagnaia augmente les chances de remporter le championnat du monde, qui est notre objectif », a déclaré Dall'Igna.

Lire aussi:  À EnduroGP au Portugal, Garcia et Holcombe brillent dès le départ. Excellente performance de Verona en E2.

La décision finale

La décision a été complexe, au point de perturber le sommeil de Dall'Igna. « J'espère maintenant commencer à me détendre, car c'était une décision difficile, à la fois sur le plan sportif et humain. Nous avons le meilleur team de l'histoire de Ducati, la décision a été prise le dimanche du Mugello. Nous n'avons pas pu annoncer immédiatement Marc à cause du peu de temps dont nous disposions pour régler les détails de son contrat », a-t-il expliqué.

La cohabitation Bagnaia-Marquez

Un autre sujet brûlant sera la cohabitation avec Bagnaia qui n'a jamais exprimé de préférence quant au choix de son futur coéquipier, se contentant de dire qu'il apprécierait une figure qui « ne gâche pas l'atmosphère qui a été créée dans l'équipe et qui a pris des années à se construire ».

Lire aussi:  Course de Sprint MotoGP au Portugal : Vinales remporte la victoire, Marquez et Martin sur le podium

Soutien à Martin

D'ici la fin de la saison, Jorge Martin, leader du championnat du monde avec 18 points d'avance sur Bagnaia, courra pratiquement comme un homme séparé au sein de la maison Ducati, mais avec la chance de jouer le titre.

Bastianini malchanceux

Dall'Igna n'a pas manqué de louer Bastianini, malheureux perdant du choix de Ducati. « Enea a accompli des choses merveilleuses avec Ducati dans une équipe privée et un parcours fantastique en rejoignant l'équipe officielle, mais il a eu de la malchance », a-t-il conclu.

Équité de traitement

En ce qui concerne l'équité de traitement au sein de l'équipe, Dall'Igna est convaincu : « Bagnaia et Marquez sont deux champions, ils ont une grande détermination, savent souffrir et joueront à armes égales. Les fans vont s'amuser à regarder nos pilotes se battre sur la piste ».

  • Source 1: Magazine France, spécialiste des sports automobiles et motos.
  • Source 2: Journaliste automobile chez Le Monde, expert des sports automobiles et motos.
  • Source 3: Expert en sports automobiles et motos chez Auto Hebdo.
4.9/5 - (14 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News