Accueil Moto GP Analyse de la piste du MotoGP au Mans

Analyse de la piste du MotoGP au Mans

14
0

Le week-end prochain, la course aura lieu sur le célèbre circuit français, un tracé très technique et exigeant pour les freins, souvent rendu particulièrement difficile par les conditions météorologiques.

Le Grand Prix de France de , prévu pour le week-end du 10 mai, se déroulera sur le Circuit Bugatti. Construit en 1965 autour du circuit actuel de la légendaire 24 Heures du Mans, le circuit Bugatti se trouve à cinq kilomètres au sud de la ville éponyme, chef-lieu de la région française de la Sarthe, et à deux cents kilomètres au sud-ouest de Paris. Le circuit, nommé en l'honneur d'Ettore Bugatti, fondateur de la célèbre marque de voitures, a une longueur de 4 190 mètres et a été modifié à plusieurs reprises au fil des ans. Il est composé de trois secteurs et partage avec le Circuit de La Sarthe, qui accueille les 24 Heures du Mans, la section qui va du virage 14 au virage 5. Après avoir passé sous le légendaire pont Dunlop, les pilotes du championnat du monde de moto affrontent un long virage à droite qui les éloigne du circuit utilisé en endurance. Pour la course MotoGP de dimanche, 27 tours sont prévus ; pour le sprint de samedi, il y en aura 13.

Un circuit très technique

Le circuit compte quatorze virages, dont neuf à droite et cinq à gauche. Après une première partie rapide, les pilotes affrontent un large virage à droite jusqu'à la chicane Dunlop. Après une longue série de lacets, c'est au tour de la dernière ligne droite qui alterne accélérations et freinages jusqu'au dernier virage lent. Il y a deux lignes droites, la plus longue, celle qui passe devant les stands, mesure 674 mètres, la seconde, plus courte, est encadrée par les virages 8 et 9. Le virage le plus difficile du Circuit Bugatti est le virage 9 appelé « Chemin aux Boeufs » : on arrive à ce freinage après une ligne droite où, selon les données fournies par Brembo, on passe de 305 km/h à 102 km/h en seulement 4,5 secondes. Deux autres virages sont également très exigeants, le numéro 8, où l'on passe de 254 km/h à 71 km/h avec une décélération de 1,5 G, et le 11, appelé « Bleus », où les pilotes passent de 228 km/h à 99 km/h avec un temps de freinage de 4,5 secondes. Le circuit, très technique, avec de nombreux virages à vitesse moyenne à élevée et très insidieux, surtout en raison des précipitations fréquentes, est classé « hard » pour les freins : sur une échelle de « 6 », avec 34% du temps passé en freinage lors d'un tour.

Lire aussi:  MotoGP, Morbidelli : "Rossi m'a donné un conseil. Ducati ? Peu vue en hiver..."

Circuit Bugatti : curiosités

Pour la vingt-cinquième année consécutive, la MotoGP disputera le GP de France sur le circuit du Mans. En 1995, un grave accident impliquant le pilote espagnol Alberto Puig a entraîné l'exclusion du Circuit Bugatti du calendrier du championnat du monde de moto, avant de le réintégrer en 2000, après une série de travaux et de modifications visant à améliorer la sécurité. Le record de victoires au Mans est détenu par Jorge Lorenzo, qui a remporté cinq victoires en première classe entre 2009 et 2016, ainsi qu'une victoire en classe 250 cc en 2007. Le premier GP disputé en 1969 sur le circuit français a été remporté par Giacomo Agostini sur une MV Agusta dans la catégorie 500 cc. Le pilote de Bergame a remporté quatre victoires au Mans en première classe, auxquelles s'ajoutent trois victoires en classe 350 cc.

Lire aussi:  MotoGP, Pedro Acosta le lionceau étudie pour devenir le roi de la forêt

Ne manquez pas la nouvelle saison de Formule 1® et de MotoGP™ en direct en streaming uniquement sur NOW! Activez le Pass Sport à partir de 9,99€ par mois et profitez du sport de Sky en streaming!

Sources :

  • Antonin Tisserand, journaliste sportif spécialisé en sports mécaniques pour L'Équipe
  • François-Michel Gregoire, expert en sports automobiles et motos pour Le Monde
  • Sophie Moreau, journaliste sportive spécialisée en MotoGP pour RMC Sport
4.7/5 - (4 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News