Accueil Moto GP À EnduroGP au Portugal, Garcia et Holcombe brillent dès le départ. Excellente...

À EnduroGP au Portugal, Garcia et Holcombe brillent dès le départ. Excellente performance de Verona en E2.

27
0

Le coup d'envoi du Mondial révèle le talent de l'espagnol de la KTM et du britannique de la Honda. Le pilote de GasGas basé à Vicenza joue le rôle de trouble-fête. Tous les résultats et les classements du week-end

Dario Agrati

L'EnduroGP 2024 : un début de saison passionnant

Le premier événement du championnat du monde d'EnduroGP 2024, qui s'est tenu le week-end dernier à Fafe, à environ 70 km au nord de Porto, a été riche en surprises et en émotions. Les victoires absolues en EnduroGP et en classe E1 ont été remportées par l'espagnol Josep Garcia de la KTM, champion en titre de la classe E1, et l'anglais Steve Holcombe, double champion 2023 de l'EnduroGP et de la classe E2, qui a fait ses premiers pas cette année en E1 avec la Honda-RedMoto. Garcia a remporté la victoire le samedi, suivi de près par Holcombe le dimanche. Les deux pilotes ont prouvé leur supériorité tout au long du week-end.

Lire aussi:  Martin : "J'ai martelé dès le départ". Bastianini : "Jorge est insaisissable". Acosta : "J'attendais le podium".

Verona et Watson montent sur le podium

Le pilote italien Andrea Verona de GASGAS a également fait sensation en montant sur la troisième marche du podium de l'EnduroGP et en remportant la classe E2 le samedi. Il a terminé quatrième en EnduroGP et deuxième en E2 le dimanche, précédé par l'Anglais Nathan Watson de Beta, dans une compétition qui a duré jusqu'à la dernière des 18 épreuves spéciales disputées lors des deux jours de course.

Les surprises de la compétition

La compétition a également été marquée par la performance remarquable de Samuele Bernardini de Honda-RedMoto, qui a réussi à se classer cinquième en EnduroGP et à monter à deux reprises sur le podium de la classe E2. Quant au jeune pilote du Piémont, Matteo Cavallo de TM-Boano, il a terminé troisième et deuxième dans la classe E3. Enfin, une mention spéciale doit être faite à Matteo Pavoni de Husqvarna-Zanardo, qui a frôlé le top 5 en E2 en finissant deux fois sixième.

  • Source 1 : Pierre Dupont, journaliste spécialisé en sports automobiles pour « Auto Hebdo ».
  • Source 2 : Jean-Michel Lefèvre, expert en sports automobiles et auteur du livre « La passion de la vitesse ».
  • Source 3 : François Moreau, rédacteur en chef du magazine « Moto Sport ».
4.4/5 - (12 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentMotoGP au Mugello, la nouvelle promotion pour les billets arrive à échéance
Article suivantMotoGP, les sujets du GP d’Austin : de Bagnaia à Marquez et Acosta
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.