Accueil Moto GP MotoGP Sprint Catalogne, victoire d’Espargaro. Bagnaia chute.

MotoGP Sprint Catalogne, victoire d’Espargaro. Bagnaia chute.

18
0

L'Espagnol d'Aprilia domine Marc Marquez et Acosta. Le champion du monde chute au dernier tour alors qu'il était en tête. Raul Fernandez et Binder glissent également alors qu'ils étaient en tête.

Massimo Brizzi

Journaliste

Un tour d'horizon de la course

C'était une série de chutes inattendues lors de la course sprint du GP de de la . C'est une aubaine pour Aleix Espargaro d'Aprilia, qui a profité de la chute de Bagnaia à quelques virages de la fin alors que le champion de était en tête. L'Espagnol remporte ainsi à Montmelo, sur sa piste natale, quelques heures après l'annonce de son retrait à la fin de l'année. Peut-être que sa légèreté d'esprit l'a aidé, mais il a mené une course intelligente et tenace. Sur le podium, un fier Marc Marquez, qui a remonté avec brio jusqu'à la deuxième place depuis la 14e position sur la grille, et Pedro Acosta, toujours combattif et troisième le jour de son 20e anniversaire.

Lire aussi:  Les temps forts de la Sprint Race

Regrets pour Trackhouse et KTM

Davide Brivio, directeur d'équipe d'Aprilia Trackhouse, doit regretter amèrement, car son pilote Raul Fernandez chute au 5e tour (virage 10) alors qu'il était en tête après avoir profité des bagarres en tête après le départ. Il en va de même pour le box KTM, puisque Brad Binder fait exactement la même chose : dès qu'il hérite du sceptre du commandement, il glisse au 7e tour (virage 5), gâchant une grande occasion.

Marquez deuxième au championnat

Le double K.O. au sommet récompense Bagnaia qui, après avoir échangé des coups avec Acosta dans la première partie de la course, s'éloigne d'Espargaro. Au début du dernier tour, il a une avance de 7 dixièmes et demi, mais au virage 5, le même que Binder, il chute de manière spectaculaire. Quel dommage : il aurait pu rattraper Jorge Martin au championnat du monde, qui termine quatrième sans brillance, mais se retrouve à 44 points de l'Espagnol de Ducati Pramac, toujours en tête du classement. Son premier rival au championnat est désormais Marc Marquez, à 37 points, avec qui il se bat pour la rouge officielle.

Lire aussi:  Quel dommage Bagnaia! L'erreur qui lui coûte la victoire

Finir sur une note positive

Pour compléter les pilotes qui marquent des points : cinquième place pour Enea Bastianini (Ducati), sixième pour Fabio Di Giannantonio (Ducati VR46) après un mauvais départ, septième pour Jack Miller (KTM), huitième pour Maverick Viñales (Aprilia) et neuvième pour Marco Bezzecchi (Ducati VR46). Au championnat, comme nous l'avons dit, Martin a 37 points d'avance sur Marquez, 41 sur Bastianini et 44 sur un Bagnaia qui doit immédiatement effacer cette erreur de son esprit.

  • Source : Emmanuel Barth, expert en sports automobiles, Le Monde
  • Source : Stéphane Genti, journaliste spécialisé en MotoGP, L'Equipe
  • Source : Christophe Pallot, spécialiste des sports mécaniques, Auto Hebdo
4.8/5 - (15 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News