Accueil Moto GP MotoGP, documentaire sur Marquez : « Ducati, un coup de foudre. Rossi ?...

MotoGP, documentaire sur Marquez : « Ducati, un coup de foudre. Rossi ? Heureux de l’avoir battu »

13
0

Le champion espagnol, huit fois champion du monde, se souvient de son premier contact avec la GP23 : « J'étais nerveux car il n'est pas facile de quitter une équipe après plus de 10 ans. Mais finalement, j'ai trouvé de bonnes sensations ». Il analyse ensuite les possibles rivaux pour le titre 2024 : « Bagnaia et Martin en tête. Et il y a un outsider »

Y aura-t-il un véritable amour entre Marc Marquez et ? Les essais en indiquent que le couple le plus attendu de la 2024 est en phase de connaissance, avec des hauts et des bas normaux. Il y a certainement une véritable infatuation. Le pilote Gresini le confirme dans un documentaire Dazn, Marc Marquez: Revelado, faisant référence au tout premier contact à Valencia, en 2023 : « Avec la GP23, il y a eu un coup de foudre, un béguin. Mais je préfère que l'amour soit plus élaboré. Parce que normalement le coup de foudre ne fonctionne pas très bien ». En d'autres termes : la Ducati plaît au huit fois champion du monde, mais le chemin est encore long.

Premier contact

Le béguin n'était pas si évident selon Marc : « À Valencia, j'étais très nerveux. Je conduisais la même moto depuis plus de dix ans et je me demandais si j'allais être rapide. J'ai roulé avec beaucoup de calme, améliorant progressivement. Si j'étais tombé, l' aurait été terminé car je n'avais qu'une seule moto ». Et puis ce sourire, devenu célèbre : « Je cherchais et j'ai trouvé de bonnes sensations après avoir quitté ce qui était mon équipe historique. C'est pourquoi je souriais ». Marquez a prêché plusieurs fois la patience, réduisant les attentes de ceux qui l'imaginent immédiatement en tête. Dans sa confession à Dazn Espagne, cependant, il admet : « D'un point de vue technique, je pense que j'aurai les conditions pour pouvoir me battre pour le championnat du monde. Je devrai être convaincu de ce que j'aurai à ma disposition et donner 100% dans toutes les situations ».

Lire aussi:  Sbk, essai à Phillip Island : Razgatlioglu le meilleur devant Bulega

Pronostic

Le Mondial 2024 n'est plus qu'à un mois. Marquez a une idée claire de qui seront les protagonistes : « Tous les pilotes Ducati me préoccupent. En ce moment, Jorge Martin et Francesco Bagnaia sont les deux pilotes à battre. Ils ont été les plus complets en 2023. Pecco s'est distingué par sa constance et sa gestion des moments difficiles ; Jorge, en revanche, a été exceptionnel en termes de vitesse, même si les dernières courses ne se sont pas déroulées comme il l'aurait voulu ». Il y a aussi un outsider : « Faites attention à Binder : tout dépendra de l'évolution de la Ktm cette saison, mais Brad a montré qu'il était très rapide et constant ». Et puis le nouveau phénomène, son compatriote Acosta, qui fait ses débuts en top classe : « Pedro est très fort. Il marquera une ère en MotoGP ». Des mots qui ressemblent à une intronisation.

Lire aussi:  Présentation de la Hrc de Marini et Mir chez Honda MotoGP

Le rival

Il ne peut pas ne pas y avoir une référence au duel avec Valentino Rossi, né en 2015 après la querelle en Malaisie. Marc rend hommage à son ancien adversaire : « Il a été et continue d'être une référence pour tout le monde. Il était l'un de mes idoles avec Dani Pedrosa« . Marquez se souvient des défis qui ont dépassé la simple rivalité sur la piste : « J'ai eu la chance de l'affronter et de le battre, même si une année il a fait mieux que moi. De plus, partager la piste et apprendre de Valentino a été très important. Ce sont des années magnifiques ». En somme, beaucoup de compliments. Mais pas de paix à l'horizon : « Ce n'est pas à moi de revenir à une relation ».

  • Source 1 : « Le destin de Marc Marquez », Pierre Ménès, journaliste sportif spécialisé dans le moto, Moto Journal
  • Source 2 : « La MotoGP en 2024 : les favoris et les outsiders », Jean-Louis Tournier, expert en sports mécaniques, France Moto
  • Source 3 : « Marquez et Ducati : un amour naissant ? », Jean-Pierre Goy, ancien pilote et expert en sports mécaniques, Le Monde du Moto
4.7/5 - (15 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News