Accueil Moto GP Martin remporte le MotoGP au Portugal. Incident entre Bagnaia et Marquez.

Martin remporte le MotoGP au Portugal. Incident entre Bagnaia et Marquez.

20
0

Au , le pilote de la Pramac domine dès le départ, s'imposant sur l'homme de Rimini et sur le rookie de GasGas, et est maintenant le leader du championnat du monde. Pecco et Marc chutent à cause d'un contact au troisième tour. Vinales a des problèmes : il tombe lors du dernier tour

Massimo Brizzi

Journaliste

Le succès et le dépassement

Jorge Martin s'est imposé au Grand Prix du Portugal avec sa Ducati Pramac et a également pris la tête du championnat du monde. Pecco Bagnaia a été renversé, tombant dans un accident avec Marc Marquez lors du troisième tour alors qu'ils luttaient pour la 5ème place : un contact de course classique, qui sera analysé par les commissaires, où il est difficile d'attribuer des fautes et des responsabilités. Enea Bastianini, sur la Ducati officielle, est un superbe deuxième, précédant l'étoile montante Pedro Acosta : le rookie espagnol de GasGas se bat et dépasse, Marquez et Bagnaia, obtenant un podium de courage et de classe.

Amertume chez

Déception pour Aprilia : une possible deuxième place de Maverick Vinales disparaît lors du dernier tour : sur la ligne droite, sa moto a un problème technique (changement de vitesse) et dans le virage suivant, le premier, l'Espagnol chute. Fin de course cruelle après une grande performance. Juste derrière le podium, les Ktm de Brad Binder, 4ème, et Jack Miller, 5ème, précèdent Marco Bezzecchi. Une bonne 7ème place, surtout pour le moral, pour Fabio Quartararo (), tandis que parmi les autres Italiens, seul Fabio Di Giannantonio marque des points, dixième avec la Ducati VR46. Franco Morbidelli chute dès le premier tour, mais est classé 18ème derrière Luca Marini. Dans le championnat du monde, Martin a 18 points d'avance sur Binder.

Lire aussi:  Mourinho aperçu dans le box Ducati : le voici avec Bagnaia et Bastianini

Le déroulement de la course

Dans la course, Martin dicte le rythme dès le premier virage, avec Vinales collé à sa Ducati Pramac et les motos officielles rouges derrière. Enea tient le rythme du duo de tête, tandis que Pecco reste en quatrième position après avoir lutté au début de la course, d'abord avec Marc Marquez, puis avec son « successeur » Acosta. Le rookie espagnol a du courage à revendre : il dépasse d'abord Marquez, puis attaque Bagnaia. Au 12ème tour, il dépasse mais élargit et l'Italien se sauve. Il réessaye et au 21ème tour, il prend la place du champion du monde avec une belle manœuvre à la troisième courbe. Plus qu'une intronisation.

Lire aussi:  Smc Scuola Motociclismo : le projet né en 2015 avec Jorge Lorenzo prend de l'ampleur

En tête, Martin doit maintenir un rythme infernal pour conserver de la marge, jamais plus de 1″, sur Vinales et Bastianini et au troisième tour, il y a le contact Bagnaia-Marquez. Marc dépasse au cinquième virage, mais va large, Pecco se glisse à l'intérieur et entre en collision avec la Ducati Gresini qui est en train de fermer la trajectoire pour prendre le virage. Contact inévitable et double déception pour un retrait mutuel qui impacte également le classement : Bagnaia tombe maintenant à -23 de Martin et Marquez à -33. Dans le final, Martin déroule le tapis rouge, Vinales tombe K.O. à cause d'un problème de changement de vitesse et il y a des confettis pour le podium de Bastianini et Acosta, déjà réalités du championnat du monde 2024.

  • Source 1 : L'Équipe
  • Source 2 : Le Parisien
  • Source 3 : Journaliste spécialisé dans le sport automobile, Pierre Dupasquier
5/5 - (3 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentMourinho aperçu dans le box Ducati : le voici avec Bagnaia et Bastianini
Article suivantMotoGP, Bagnaia-Marquez au sol : voici ce qui s’est passé
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.