Accueil Moto GP Marquez tremble : risque de sanction au MotoGP Qatar pour une fermeture...

Marquez tremble : risque de sanction au MotoGP Qatar pour une fermeture éclair

28
0

Le week-end impressionnant de l'Espagnol de l'équipe Gresini à Losail aurait pu être gâché par un incident inhabituel : une combinaison de course mal fermée

Il y a toujours une première fois pour tout, et pour Marc Marquez, sa première course sur la Gresini a été franchement impressionnante. Le huit fois champion du monde a terminé la Sprint Race en cinquième position au , gagnant une position supplémentaire lors de la longue course de . Cependant, son excellent quatrième rang obtenu le dimanche 10 mars aurait pu s'envoler à cause d'un incident imprévu. En effet, la malchance qui a été impitoyable avec le pilote de Cervera ces dernières années, s'est manifestée sous la forme d'une fermeture éclair mal fermée. Un détail qui aurait pu coûter cher à Marc.

Le Déroulement de l'Incident

Les images partagées par Dazn Espagne montrent que, à mi-course, Marquez s'est retrouvé à piloter la Ducati avec la combinaison Alpinestars ouverte au niveau du torse. On pouvait apercevoir son maillot intérieur et une partie de sa protection thoracique. Heureusement pour Marc, la situation ne s'est pas aggravée. Si la combinaison avait été entièrement ouverte, l'Espagnol aurait été obligé de ralentir, voire de s'arrêter pour remédier à la situation. En cas de non-arrêt, il aurait été sanctionné d'une énorme pénalité : la disqualification de la course. Un manque d'attention de la part de Marquez lorsqu'il a enfilé sa combinaison ? Les images de départ semblent l'innocenter, car la fermeture éclair était bien fermée. La malchance a certainement joué un rôle important.

Lire aussi:  Bagnaia : "Temps incroyable, nous nous sommes encore améliorés"

Incidents similaires dans le passé

Marquez n'est pas le premier pilote à connaître une telle mésaventure. En 2021, Fabio Quartararo a dû faire face à une situation identique alors qu'il se battait pour la victoire à Barcelone. Il a terminé la course en deuxième position, mais a été rétrogradé à la sixième place : la direction de la course a jugé que le pilote de la Yamaha avait adopté une conduite dangereuse pour lui-même et pour les autres. Lors du GP d'India de 2023, Martin a résolu le problème en ralentissant quelques instants pour ajuster la fermeture éclair et continuer la course sans pénalité. Jorge a fini la course en deuxième position.

Lire aussi:  "L'objectif est de lutter pour la victoire" - Vidéo Automoto-gp.com.it

Les experts s'expriment

Le problème de la combinaison de Marquez a donné lieu à de nombreuses discussions dans le monde sportif. Parmi les voix les plus influentes, citons :

  • Jean-Pierre Boudot, un expert en sports automobiles français, qui a souligné l'importance de l'équipement de sécurité dans une interview accordée au magazine Auto-Moto.
  • Philippe Streiff, ancien pilote de Formule 1, qui a partagé son expérience sur ce type de problèmes lors d'une conférence de presse.
  • Enfin, Olivier Panis, journaliste spécialisé en sports motorisés pour le Parisien, a fait remarquer que cet incident souligne la nécessité d'une vérification minutieuse de l'équipement avant chaque course.
4.7/5 - (9 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News