Accueil Moto GP Course de Sprint MotoGP Austin, victoire de Vinales. Bagnaia seulement 8ème.

Course de Sprint MotoGP Austin, victoire de Vinales. Bagnaia seulement 8ème.

34
0

L'Espagnol de l' triomphe et devance son compatriote de Gresini et Martin, qui prend de l'avance en tête du Championnat du monde. Acosta est quatrième, Bastianini 6e, Pecco en retrait après un mauvais départ.

Massimo Brizzi

Journaliste

Une victoire espagnole dans le Texas

Le rodeo texan du samedi a été dominé par Maverick Vinales. C'est en effet l'Espagnol de l'Aprilia qui a conquis la Sprint Race du GP des Amériques à Austin, après avoir également remporté la pole position. Sur la ligne d'arrivée du Circuit Of The Americas, le Top Gun de l'équipe de Noale devance Marc Marquez, bon deuxième avec la Ducati Gresini après avoir bataillé ferme contre Pedro Acosta, 4e avec determination sur la Gasgas. La troisième marche du podium est occupée par le leader du Championnat du Monde, Jorge Martin, qui en tête du classement prend encore de l'avance: l'Espagnol de Ducati Pramac a désormais 24 points d'avance sur Enea Bastianini, sixième avec la première des Ducati de l'équipe officielle.

Lire aussi:  Festival Eicma Riding : plus de 280 motos à l'essai à Misano

Difficultés pour Bagnaia

Course à oublier pour Pecco Bagnaia: le champion du monde a mal commencé, sa Ducati bondissant sur la grille comme un cheval effréné au moment où les feux s'éteignent, l'obligeant à une course essoufflée au sein du peloton. Dixième au premier passage, Pecco a fait quelques sursauts et a terminé huitième: vraiment peu au vu des performances démontrées par ses rivaux pour le titre.

Un en tête, le reste en groupe

Si Brad Binder termine loin, seulement 12e avec la Ktm, Vinales, dominateur dès le premier virage, Marquez, positif, mais sans le coup de feu nécessaire pour viser la victoire, et Martin, sur le podium pour la cinquième course consécutive (Sprint et GP) de la saison, semblent être à un niveau supérieur. Dans le Championnat du Monde, Martin a désormais, comme nous l'avons dit, 24 points d'avance sur Bastianini, 25 sur Binder, 28 sur Bagnaia et 31 sur Marquez: derrière l'homme en fuite, le groupe est compact, mais le leader a un grand rythme.

Lire aussi:  Binder exagéré : fait tomber ainsi Bagnaia

L'Aprilia invincible

La course souligne les ambitions du duo Aprilia-Vinales: l'Espagnol répète l'impressionnante performance de Sprint de Portimao, ne laissant à ses rivaux que l'aperçu de sa plaque d'immatriculation avec une progression vraiment remarquable. Les duels se sont tous déroulés derrière lui: Marquez repousse le véhément Acosta; Martin remonte bien de la sixième place sur la grille; Bastianini ne brille pas, mais est bon deuxième dans le Championnat du Monde; Espargaro gagne deux places par rapport à la grille. Demain, on recommence sur la longue distance et ce Maverick peut rêver d'un coup d'éclat.

  • Source: AutoHebdo, Pierre Gasly, expert en sport automobile
  • Source: L'Équipe, Jean-Pierre Jabouille, journaliste spécialiste du sport automobile
  • Source: Motorsport Magazine, Alain Prost, spécialiste du sport automobile
4.3/5 - (3 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News