Accueil Moto GP Austin, en pole position Moto3 d’Alonso. Canet mène en Moto2.

Austin, en pole position Moto3 d’Alonso. Canet mène en Moto2.

35
0

Victoire colombienne sur les pistes, malgré une forte compétition pour le titre. Bertelle, 7e, est le meilleur des Italiens, mais il doit subir une pénalité de long tour. Dans la classe intermédiaire, l'Espagnol prend le contrôle, chef de classement. Arbolino et Vietti luttent

Federico Mariani

David Alonso et Aron Canet ont montré une résilience exceptionnelle face au vent fort d'Austin lors des qualifications du GP des Amériques. Le pilote CFMoto, avec un temps impressionnant de 2'14″292, a été le premier Colombien à obtenir une pole, dépassant ses rivaux pour le titre. Derrière lui, José Antonio Rueda sur Ktm (+0.017) et Daniel Holgado sur GasGas (+0.195), leader du championnat, ont terminé respectivement deuxième et troisième. Canet a fait de même en , réalisant un remarquable 2'07″631 sur sa Kalex. À ses côtés, les Boscoscuro de Fermin Aldeguer (+0.109) et Sergio Garcia (+0.188) ont terminé deuxième et troisième respectivement.

Dans la catégorie Moto3, derrière le trio Alonso, Rueda et Holgado, on retrouve Collin Veijer (+0.282), Joel Kelso (+0.508) et Jacob Roulstone (+0.577). Le meilleur des Italiens est Matteo Bertelle, qui s'est classé septième avec un écart de 626 millièmes. Cependant, demain, le pilote Honda devra gérer une pénalité de long tour infligée pour avoir entravé un collègue lors du tour de lancement. Il s'agit de sa deuxième infraction de la saison. À proximité de Bertelle, on retrouve David Munoz et Stefano Nepa, respectivement huitième et neuvième avec un écart de 723 et 872 millièmes. Dans le Top 10, on retrouve également Taiyo Furusato (+0.900), suivi de Luca Lunetta (+0.931), le meilleur des pilotes passés par le Q1, battant Adrian Fernandez, le plus rapide lors de la première partie des qualifications. Riccardo Rossi n'a pas été à la hauteur, se classant seulement 21e et éliminé lors de la sélection pour le Q2. Dimanche, il sera appelé à une course de rattrapage.

Lire aussi:  Austin, analyse de la piste | Gazzette.fr

Moto2

L'Espagne a également dominé la première ligne de la Moto2. Juste derrière, on retrouve l'ancien champion du monde Moto3 Albert Arenas (+0.234) et Marcos Ramirez (+0.280), quatrième et sixième, séparés par Joe Roberts (+0.237). Dennis Foggia a réalisé une belle performance, se classant septième avec un écart de 400 millièmes et se place comme le meilleur des Italiens. Alonso Lopez (+0.432), le vainqueur du GP du , n'a pas été brillant, se classant neuvième, devant Manuel Gonzalez (+0.443) et Bo Bendsneyder (+0.481). Les qualifications ont également été compliquées pour Tony Arbolino (+0.496) et Celestino Vietti (+0.680), respectivement onzième et quinzième. Les deux pilotes ont été victimes de chutes qui ont compliqué leurs stratégies. Pour eux aussi, une journée de dimanche axée sur la poursuite des premières places est prévue.

  • Source: MotoGP
  • Commentaire d'expert: Jean-Louis Bernardelli, journaliste sportif spécialisé en moto
  • Analyste: Philippe Monneret, ancien pilote et spécialiste de la compétition moto
Lire aussi:  Moto2 Catalogne, Ogura triomphe sur Garcia. Aldeguer créé la surprise : chute lors du long tour.
4.8/5 - (6 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News