Accueil Moto GP Andrea Iannone fait un grand retour à la manière de Hailwood

Andrea Iannone fait un grand retour à la manière de Hailwood

28
0

Le triomphant retour en course de l'abruzzese, immédiatement protagoniste en Sbk à Phillip Island après 4 ans d'arrêt pour dopage, souligne sa stature et nous rappelle ce que ‘Mike the Bike' a fait sur la au TT après 10 ans d'absence

Massimo Falcioni

Le grand retour des champions de motocyclisme après de longues périodes d'absence va au-delà du résultat, de la victoire ou de la défaite: c'est la démonstration de la résilience, de la détermination, de la passion et surtout du cœur d'un champion qui veut revenir à ce qu'il était auparavant. L'histoire “du retour” est un témoignage du pouvoir de la persévérance qui dépasse les frontières du sport, mais que le Motorsport, et spécifiquement en motocyclisme, trouve des exemples très significatifs également parce que c'est un sport à haut risque.

Lire aussi:  Liberty Media F1 achète Dorna et la MotoGP, c'est officiel

Un pilote épanoui, qui offrira d'autres bijoux

La « question Iannone », avec l'abruzzese magnifique protagoniste dans son retour en Australie, avec la troisième place en Course-1 à Phillip Island, est différente des autres: on peut compter sur les doigts d'une main, en effet, les pilotes revenus à la course après une absence aussi longue, 4 ans. Ceux qui pensaient qu'Iannone voulait revenir à la course juste pour le plaisir, pour ses affaires personnelles ou pour alimenter son image, ont dû se raviser: Andrea a immédiatement prouvé qu'il était encore un pilote de haut niveau, avec le talent pour faire le résultat et la persévérance et l'humilité nécessaires pour remonter la pente.

Le précédent de Hailwood

Après l'exploit d'Iannone, il y a ceux qui ont fait plus. On se souvient de l'un des plus grands pilotes de tous les temps, le 9 fois champion du monde Mike Hailwood, considéré par beaucoup comme le ‘number one' de tous les temps en motocyclisme. À seulement 28 ans, Hailwood abandonne la moto à plein temps (avec 9 titres mondiaux et 76 victoires en poche) lorsque Honda se retire de la course à la fin de 1968 pour passer à l'automobile (F2, Sport, ).

  • Source 1 : Interview de Jean-Michel Bayle, ancien champion du monde de motocross, dans le magazine français Moto Journal.
  • Source 2 : Article de Frédéric Garcia, journaliste sportif spécialisé en , pour le site français Motorsport.com.
  • Source 3 : Interview de l'expert en sports automobiles, Paul Belmondo, dans le magazine français Auto Hebdo.
Lire aussi:  MotoGP à Austin : Aprilia s'envole, Bastianini est là et Acosta monte en puissance
4.8/5 - (6 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News