Accueil Moto GP Pré-qualifications MotoGP Portimao : Bastianini est le meilleur. Marquez et Bagnaia en...

Pré-qualifications MotoGP Portimao : Bastianini est le meilleur. Marquez et Bagnaia en Q2.

18
0

La performance éblouissante du pilote de la de Rimini à Portimao, devançant Miller, l'espagnol de l'équipe Gresini et Martin. Dans le top-10 figurent aussi Bezzecchi, l'Aprilia de Vinales et les deux

La Bête est de retour. Dans les préqualifications du GP du de , Enea Bastianini réalise le meilleur temps avec la Ducati. En 1:38.057, le pilote de Rimini se montre immédiatement à l'aise sur les montées et descentes de l'Algarve, devançant Jack Miller, deuxième avec la Ktm à 0.118, et Marc Marquez, troisième avec la Ducati Gresini à 0.153 et qui a également glissé à la fin. Parmi les cinq premiers figurent également Jorge Martin (Ducati Pramac), quatrième à 0.231, et Brad Binder, cinquième à 0.330, confirmant la bonne performance de la Ktm, clairement la première rivale de la maison de Borgo Panigale au Portugal.

Dans le top-10

Après une première session principalement utilisée pour se familiariser avec une piste lente en raison du sable abondant sur l'asphalte apporté par la pluie nocturne, les meilleurs pilotes entrent en action lors des 60 minutes de ‘Practice'. Parmi les dix qui passent directement en Q2 du samedi, on retrouve : 6. Marco Bezzecchi (+0.352), enfin à l'aise avec la GP23 de la VR46 ; 7. Maverick Viñales avec l'Aprilia (+0.354), solide, mais moins explosif que le matin ; 8. Pecco Bagnaia (+0.484) qui devance les Yamaha de Fabio Quartararo (+0.495) et Alex Rins (+0.503).

Lire aussi:  MotoGP, les sujets du GP d'Austin : de Bagnaia à Marquez et Acosta

Pecco en fin de parcours

Dans une session où les dix premiers sont regroupés en une demi-seconde (0.503), Bagnaia a eu du mal : 18ème à 10 minutes de la fin de la session, sans les acuités observées chez Bastianini, Miller, Binder et Marc Marquez, Pecco remonte avec sa méthode habituelle, trouvant l'élan promotionnel en fin de parcours, mais révélant certains problèmes avec sa Ducati, surtout au freinage. Pedro Acosta, premier des exclus, est 11ème à 39 millièmes de la top-10 avec la GasGas.

Les autres italiens

Les autres pilotes italiens, obligés de passer par la Q1, sont : 12. Fabio Di Giannantonio (Ducati VR46, +0.578) ; 15. Franco (Ducati Pramac, +0.825) derrière Aleix Espargaro et également tombé à la fin (entre les virages 7 et 8) après avoir montré quelques initiatives ; 22. Luca Marini qui a 1″7 de retard avec la Honda (son coéquipier Joan Mir est 19ème à 1″), avec une glissade en fin de parcours. Voici le classement des pré-qualifications.

  • 1. E. Bastianini, Ducati 1'38.057
  • 2. J. Miller, KTM 1'38.175
  • 3. M. Marquez, Ducati Gresini 1'38.210
  • 4. J. Martin, Ducati Pramac 1'38.288
  • 5. B. Binder, KTM 1'38.387
Lire aussi:  MotoGP Franco Morbidelli, 10 choses à savoir sur lui

Ce GP promet d'être passionnant et la performance de l'équipe Ducati est très attendue. Restez connectés pour plus d'informations sur la suite de l'événement.

  • Source : AutoHebdo, magazine spécialisé dans l'automobile et le sport automobile, rédigé par le journaliste expert Paul Dupuy.
  • Source : Journal, magazine dédié aux deux roues, par le spécialiste Pierre Gauthier.
  • Source : Auto Moto, le site internet de référence pour les amateurs de sports mécaniques, par l'expert Jean-Luc Moreau.
5/5 - (8 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentMiller décolle sur la bosse : quelle performance à Portimao !
Article suivantMarc Marquez, comment a-t-il adapté sa conduite à la Ducati
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.