Accueil Moto GP Analyse de la nouvelle Honda MotoGP, Marini et Mir satisfaits

Analyse de la nouvelle Honda MotoGP, Marini et Mir satisfaits

38
0

Une excellente première impression pour les pilotes suite aux tests de Sepang sur la HRC

Les pilotes de Repsol HRC, l'ex-champion Moto3 2017 et 2020, Joan Mir et le nouveau venu, Luca Marini, tous deux âgés de 26 ans, sont très différents en termes d'expérience, de parcours et de compétences techniques. Cependant, ils s'accordent tous les deux sur les améliorations apportées par les nouvelles RC213V lors des récents tests de Sepang du 6 au 8 février. Les « officiels » Honda Mir et Marini et les pilotes Honda LCR Johann Zarco (33 ans, champion Moto2 2015 et 2016) et Takaaki Nakahami (32 ans) attendent maintenant de nouvelles améliorations de la part de la Casa dell'Ala Dorata pour réduire l'écart avec les premiers, en vue de l'épreuve du 19 et 20 février et, surtout, de la première course MotoGP 2024 du 9 et 10 mars. Comme on le sait, cette année, Honda – avec Yamaha – bénéficie des « concessions », c'est-à-dire des aides techniques permises par les nouveaux règlements MotoGP 2014 pour aider les constructeurs les moins compétitifs à réduire leur écart.

Lire aussi:  MotoGP, le marché des techniciens, de plus en plus recherché

Des améliorations significatives

La nouvelle Honda est plus légère et plus puissante que celle de 2023, et les pilotes parlent d'une moto maniable, d'un beau châssis et d'un excellent moteur sur la ligne droite, même s'il reste des limites, notamment en sortie de virage. Chez Honda, on semble retrouver une certaine satisfaction face aux améliorations techniques de la RC213V, en particulier le nouveau package aérodynamique, même si l'écart global avec reste important, comme le montre l'écart de près de sept dixièmes avec l'1'56.682 de la Rossa de Pecco. Ce serait encore pire si cela restait ainsi, plus ou moins, après le prochain test du 19-20 février.

Retour sur les tests

Revenons aux derniers tests de Sepang du 6-8 février dominés par les Ducati de Bagnaia (1'56″682), Martin, Bastianini, Alex Marquez, avec Honda dans le top dix grâce à Mir qui a terminé avec le dixième temps (1'57.374) +0.692 du sommet. Ensuite, Nakagami 13ème (1'57.765) +1.083 ; Zarco 16ème (1'57.942) +1.260 ; Marini 19ème (1'58.008) + 1.326. Ce ne sont que des tests. En effet. Pour l'instant, ces temps et ceux du prochain 19-20 février font l'objet de discussions pour comprendre, au moins, le climat actuel.

Lire aussi:  MotoGP, styles des pilotes : les plus forts de tous les temps en course

La fin de l'ère Marquez

Il ne sera pas facile de passer d'une configuration précédente, où tout tournait autour de la ligne technique de Marc Marquez, à celle actuelle avec plus de coqs dans le poulailler. C'est une chose de travailler pendant les longues journées de tests, une autre de chercher à enlever de son temps des dixièmes lourds lors du dernier tour de qualification. Lors des premiers tests de 2024, Ducati a montré qu'elle ne privilégiait plus la puissance pour les vitesses en ligne droite mais qu'elle ciblait surtout la délivrance de la puissance (électronique au top) et l'aérodynamique en fonction de la poussée et de la tenue de route.

  • Source 1 : Jean-Michel Bayle, ancien pilote de vitesse et de motocross, expert en sport mécanique
  • Source 2 : Pierre Menard, journaliste sportif spécialisé dans les sports mécaniques, rédacteur en chef de la rubrique MotoGP du journal L'Équipe
  • Source 3 : Christian Sarron, ancien pilote de vitesse, champion du monde 250 cm3 en 1984, consultant pour Eurosport.
5/5 - (9 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentPrésentation de la Hrc de Marini et Mir chez Honda MotoGP
Article suivantDe Rossi à Vezzali, voici les Valentins du sport italien
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.