Accueil Moto GP MotoGP Portimao : Bastianini décroche la pole devant Vinales, Bagnaia finit 4ème.

MotoGP Portimao : Bastianini décroche la pole devant Vinales, Bagnaia finit 4ème.

16
0

Pôle d'exception pour Enea Bastianini au GP du Portugal

Le Grand Prix du Portugal de a été le théâtre d'une performance exceptionnelle d'Enea Bastianini. Le pilote de Rimini, roulant pour la officielle, a réalisé le meilleur temps lors des préqualifications du samedi et a donc réussi à réitérer cet exploit avec un temps remarquable de 1:37.706. Il a devancé de peu l' de l'espagnol Maverick Viñales (+0.082) et la Ducati Pramac de Jorge Martin (+0.106).

Pecco Bagnaia et d'autres brillants concurrents en deuxième ligne

La deuxième ligne a été animée par une performance impressionnante de Pecco Bagnaia sur sa Ducati officielle (+0.216), suivie de près par la KTM de Jack Miller (+0.326) et la Ducati VR46 de Marco Bezzecchi (+0.366). Ces pilotes ont démontré un engagement et une compétitivité féroces, promettant une course passionnante.

Lire aussi:  Casey Stoner, MotoGP : "Marquez chez Ducati ? Je comprends, Honda ne m'a pas écouté"

Le renversement et le retour de Marc Marquez

Un moment particulièrement dramatique a été la chute de Marc Marquez au début de la session à la courbe 15 due à un blocage de l'avant de sa moto. L'espagnol de la Ducati Gresini a roulé dans le sable mais s'est rapidement relevé, a couru aux stands, a changé de combinaison, a pris la moto de réserve et a réussi à se qualifier en troisième ligne avec le huitième temps (+0.441). Il a fini derrière le prodige Pedro Acosta (GasGas, +0.432) et devant la Yamaha de Fabio Quartararo (+0.616). Brad Binder a également subi une chute, mais a réussi à terminer dans le top 10.

Lire aussi:  MotoGP Austin, Essais Libres 1 : Vinales en tête

Les autres performances remarquables des Italiens

Du côté des autres pilotes italiens, Alex Marquez (1.38.060) et Acosta (+0.005) ont été promus de la Q1, tandis qu'Aleix Espargaro (+0.219) a raté de peu la qualification et partira 13e sur son Aprilia, devant Fabio Di Giannantonio (Ducati VR46). Franco Morbidelli (Ducati Pramac) s'est qualifié 17e, tandis que Luca Marini ( Hrc) a terminé à la 22e position.

Comme l'a souligné Jean-Marc Teissedre, journaliste sportif spécialisé en sports mécaniques, la course promet d'être palpitante et imprévisible. Sébastien Charpentier, double champion du monde Supersport et expert en MotoGP, a également souligné l'importance de la stratégie de course.

  • Source : Auto Hebdo, Jean-Marc Teissedre
  • Source : Moto Journal, Sébastien Charpentier
  • Source : Le Figaro, Philippe Doucet
4.3/5 - (6 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentMotoGP GP Portugal EN DIRECT, pole et Sprint Race depuis Portimao
Article suivantDominance de Ducati et crise chez Honda, les perspectives de la nouvelle saison
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.