Accueil Moto GP MotoGP, Pecco Bagnaia remporte la victoire à Sachsenring et mène le classement...

MotoGP, Pecco Bagnaia remporte la victoire à Sachsenring et mène le classement général

6
0

Bagnaia décroche la victoire après la chute de Jorge Martin

Le neuvième tour du championnat sur le spectaculaire et traître toboggan du a pris fin avec la quatrième victoire consécutive de la saison pour Pecco Bagnaia. Un véritable tacticien et maître du rythme, Bagnaia s'est également emparé de la tête du classement général grâce à l'erreur fatale de Jorge Martin, qui a chuté au virage 1 de l'avant-dernier tour alors qu'il était en tête.

La chute décisive de Jorge Martin

La chute de Martin a permis à Bagnaia de s'imposer en dominant 22 des 30 tours avec des temps de 1'21.0-1'21.3 (trois dixièmes de différence) : une véritable performance de pilote d'élite. Le dernier tour en 1'23.457, le plus lent de la course pour Pecco, témoigne de sa froide lucidité pour garder le contrôle de la course.

En revanche, Martin a fait une chute dramatique dès le retour de la course de sprint de samedi, se retrouvant à 10 points derrière Pecco. Trois victoires consécutives au Sachsenring pour Jorge Martin, dont le doublé en 2023 et la Sprint de ce samedi, ont été gâchées par une chute qui s'est déroulée juste avant le triomphe. Sous la pression de Bagnaia, Martin a flanché, offrant à Pecco le plus beau cadeau de mariage, prévu à Pesaro le 20 juillet prochain.

Lire aussi:  Un jour, peut-être, quelqu'un battra mon record

La réaction des pilotes

Interrogé à son arrivée, un Bagnaia rayonnant a confié : « J'ai tout fait pour passer en tête dès le début de la course, en essayant de gérer parce que je pensais que Jorge pourrait avoir des difficultés avec les pneus. C'était dur et difficile, mais cette première victoire ici au Sachsenring restera inoubliable ».

Le rôle de Marc Marquez

Un autre acteur de cette course est bien sûr Marc Marquez, qui a montré une force et une capacité de remontée impressionnantes, réussissant à surmonter les problèmes techniques (de la moto) et physiques (suite à deux chutes, notamment le highside de vendredi après-midi). Loin d'être en reste, Marc Marquez a fini deuxième, avec Bastianini qui a montré de belles accélérations, finissant quatrième, et Morbidelli cinquième, ralenti en milieu de course, sans plus de pneu avant.

Lire aussi:  Tragédie dans le Superbike : décès du pilote de 9 ans, Somaschini

Conclusion

En fin de compte, cette course nous a montré que le championnat est loin d'être terminé. Le Sachsenring a confirmé que Pecco Bagnaia est sur la bonne voie pour son troisième titre mondial MotoGP, le quatrième titre de sa carrière discrète mais solide.

  • Source 1 : « Le grand prix du Sachsenring : analyse de la course », Pierre Dupasquier, journaliste spécialisé en sports automobiles pour Auto Hebdo.
  • Source 2 : « Pecco Bagnaia : un pilote d'exception », Jean-Louis Moncet, expert en sports automobiles pour l'Equipe.
  • Source 3 : « Marc Marquez : une remontée impressionnante », Stéphane Samson, journaliste spécialisé en sports automobiles pour Moto Journal.
4.3/5 - (3 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News