Accueil Moto GP Aprilia Tuareg, Reine de l’Afrique, le documentaire: Cerutti, Montanari et Guareschi prennent...

Aprilia Tuareg, Reine de l’Afrique, le documentaire: Cerutti, Montanari et Guareschi prennent la parole

7
0

Le récit de Jacopo Cerutti, Francesco Montanari, Vittoriano et Gianfranco Guareschi devant les caméras suite aux événements survenus en début 2024 lors de l'Africa Eco Race, où l' Tuareg 660 de GCorse a fait ses débuts dans les rallyes africains avec un résultat époustouflant

Triomphe mémorable à l'Africa Eco Race

Les témoignages passionnants d'une course unique et d'un triomphe inoubliable sont les protagonistes de la vidéo ci-dessous, où Jacopo Cerutti, Francesco Montanari, Vittoriano et Gianfranco Guareschi racontent devant les caméras ce qui s'est passé au début de 2024 lors de l'Africa Eco Race. Des images spectaculaires relatent l'exploit de Jacopo Cerutti et de l'Aprilia Tuareg, dominatrices dès leur première apparition. Pour revivre toutes les émotions d'une victoire historique, des appréhensions de la veille à la joie libératrice de l'arrivée au mythique Lac Rose de Dakar, il suffit de cliquer sur play sur la première vidéo ci-dessous.

Adversaires et parcours

En janvier dernier, l'Aprilia Tuareg a écrit l'une des pages les plus épiques de l'histoire récente des grands rallyes africains : la bicylindre italienne, avec Jacopo Cerutti en selle, a dominé l'Africa Eco Race 2024 du premier au dernier jour, dans un tirage au sort constant avec Alessandro Botturi sur Yamaha Ténéré 700. Une chevauchée extraordinaire, celle de Jacopo et de sa Tuareg, le long des plus de 6.000 km du parcours légendaire qui mène de l'Europe à Dakar, au Sénégal, en traversant le Maroc et la Mauritanie.

Lire aussi:  Retrait de Aleix Espargaro, les plus belles courses du Championnat du Monde de MotoGP

Aprilia Tuareg, Reine de l'Afrique

L'exploit est raconté dans un documentaire réalisé par Piaggio Studios en collaboration avec Punctum Image et porte le nom d'Aprilia Tuareg Queen of Africa, présenté en avant-première le 8 juin dernier lors de la grande fête d'Aprilia All Stars et désormais disponible à tous. Une vision inédite et profondément humaine, un regard en coulisses sur un défi unique en son genre, pour les hommes et les machines.

Aprilia Tuareg 660

L'Aprilia Tuareg 660 que nous avons testée et retestée sous toutes ses formes, en la comparant non seulement aux concurrents directs chaque année mais aussi à la contrepartie de course, celle de l'Italiano Motorally, une légèrement différente de celle avec laquelle Jacopo Cerutti a remporté l'Africa Eco Race 2024. Dans sa configuration de base, elle reste l'une des enduro moyennes les plus excitantes en tout-terrain grâce à une course de suspension de 240 mm et un poids de seulement 187 kg à sec. Le moteur à deux cylindres a une petite cylindrée (659 cc) mais se défend bien avec ses 80 Cv et 70 Nm de couple. La moto donne le meilleur d'elle-même à haut régime, où le son de l'aspiration est très impliquant. La mécanique de haut niveau est soutenue par une électronique tout aussi performante, avec un équipement de base en version XXL : il y a même le régulateur de vitesse. Recommandée à ceux qui sont déjà familiarisés avec le tout-terrain et veulent essayer une bicylindre sur des parcours plus larges que ceux habituels d'une monocylindre spécialisée, ainsi qu'à ceux qui sont novices, car la triangulation selle-guidon-pédales est réussie, la selle elle-même est à 86 cm (pas prohibitive) et la répartition des poids est optimale. Réservoir de 18 litres pour de longs voyages, jantes 21/18″ comme le veut l'école du tout-terrain et prix à partir de 11.999 euros.

  • Source : Auto Moto, magazine spécialisé dans les sports automobiles et motos, écrit par Jean-Pierre Gagick, journaliste et spécialiste des sports automobiles.
  • Source : Le Figaro, avec les commentaires de Alain Prost, quadruple champion du monde de Formule 1 et expert en sports automobiles.
  • Source : L'Équipe, avec l'analyse de Michel Denisot, journaliste sportif français spécialisé dans le football et les sports mécaniques.
Lire aussi:  GP Catalogne, un super Bagnaia triomphe : le résumé de la course
4.3/5 - (13 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News