Accueil Moto GP MotoGP Sachsenring : Bagnaia et Martin après la course

MotoGP Sachsenring : Bagnaia et Martin après la course

6
0

Bagnaia : « Les planètes se sont alignées : nous n'étions pas les favoris, mais nous avons travaillé dur pour nous mettre en tête et gagner ». Jorge : « Je n'étais pas à la limite, mais nous devons travailler pour nous améliorer, car je glisse toujours au freinage et à l'entrée : si nous réglons ce problème, personne ne me battra »

Pecco Bagnaia est rayonnant après sa victoire au GP d'Allemagne, obtenue lors de l'avant-dernier tour grâce à la chute de Jorge Martin, leader jusqu'à ce moment. « Ce n'était pas du tout facile, j'ai poussé dès le début pour me mettre en tête, mais quand Martin et Morbidelli m'ont dépassé, j'ai compris que ce rythme était insoutenable et j'ai décidé de gérer pour attaquer à la fin – les mots de Bagnaia. Dans la deuxième partie de la course, j'ai récupéré et à la fin, j'ai mis la pression sur Martin et j'ai vu qu'il faisait plusieurs erreurs. Dans les 10 derniers tours, nous étions à la limite, avant qu'il ne tombe, j'ai aussi perdu l'avant, mais si l'un de nous deux lâchait, il perdait la course. Les planètes se sont alignées parce que nous n'étions pas les favoris ici, mais nous avons beaucoup travaillé et nous avons réussi à nous mettre en tête pour lutter pour la victoire ». 

Lire aussi:  Marco Lucchinelli: "Moi, le Mondial, Marquez, les motos d'aujourd'hui"

Martin et la déception

—  

Jorge Martin ne cache pas sa déception à la fin de la course : « Il est difficile d'accepter une chute après 27 tours en tête et avec un rythme incroyable, mais c'est arrivé. C'était une course fantastique lors d'un week-end où nous étions très forts, mais maintenant il est temps de comprendre pourquoi cela s'est produit. Les trois chutes de l'année (GP Jerez, Sprint et maintenant GP ) ont été similaires, au freinage et à l'entrée : il est temps de changer quelque chose parce que si nous nous améliorons dans ce domaine, il sera difficile pour les autres de me battre. À la limite ? Je ne dirais pas que nous étions à la limite parce que si vous pouvez maintenir un rythme rapide tous les tours, c'est que vous avez de la marge : à la fin, je n'ai pas poussé plus fort, mais il n'y a pas d'excuses, j'ai fait une erreur. Nous devons comprendre pourquoi cela s'est produit et tout mettre ensemble parce que je me sens très fort.

Marquez et le podium avec Alex

—  

Marc Marquez est heureux de sa deuxième place : « C'est la première fois que je suis sur le podium avec mon frère, j'avais quelques doutes sur le fait de pouvoir arriver, mais je me suis réveillé mieux, j'ai conduit comme je voulais, à la fin nous sommes tous les deux montés sur le podium et c'était bien de le faire avec Gresini. Ma course a été pénalisée par le fait de partir de l'arrière, j'ai eu du mal à gérer mais je dois faire un week-end plus stable, en partant de la première ou de la deuxième ligne pour lutter avec ceux qui sont devant moi : Bagnaia et Martin sont les pilotes les plus forts que nous et nous devons travailler pour comprendre ce qu'ils font ». 



.

4.3/5 - (3 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentConcernant la chute désastreuse de Martin à deux tours de la fin
Article suivantBagnaia, quelle fête! L’hymne de Mameli résonne pour lui
Martin Neuville
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.