Accueil Moto GP Sprint MotoGP Sachsenring : Martin gagne, Bagnaia termine troisième

Sprint MotoGP Sachsenring : Martin gagne, Bagnaia termine troisième

7
0

L'Espagnol de Pramac s'impose devant l'Aprilia Trackhouse d'Oliveira et les officielles, prenant une avance de +15 dans le championnat du monde. Marc revient de la 13ème place sur la grille, dépassant Vinales pour la sixième place au dernier virage. 5ème place pour Morbidelli

Jorge Martin domine le Sprint du Grand Prix d'Allemagne de la et brille à nouveau dans la course du samedi. Sur le circuit du , l'Espagnol de la Ducati Pramac et leader du championnat du monde devance l'Aprilia Trackhouse de Miguel Oliveira et les deux Ducati officielles. Troisième place pour Pecco Bagnaia, qui glisse à 15 points de Martin dans le championnat, tandis que la quatrième place revient à un bon Enea Bastianini, encore une fois remonté en course après avoir commencé neuvième sur la grille.

La remontée de Marc

—  

En parlant de remontées : Marc Marquez, parti 13ème après une obstruction de Bradl en Q1, termine 6ème avec la Ducati Gresini, dépassant Maverick Vinales au dernier virage. L'Espagnol de l'Aprilia est battu de justesse par seulement 3 millièmes, mais semble un peu imprudent dans sa manœuvre finale. Bonne 5ème place pour Franco Morbidelli avec l'autre Ducati Pramac, tandis que Brad Binder, 8ème avec la Ktm et Alex Marquez, 9ème avec la Ducati Gresini, marquent également des points.

Lire aussi:  Cross, les risques. Je pourrais revenir en MotoGP en tant que testeur. Marquez? Voici comment il conduit...

La course

—  

Martin, à sa quatrième victoire de la saison dans le Sprint, est un exécuteur implacable de son plan d'action préféré dans la course du samedi : s'échapper avec un rythme impératif et dire au revoir à tous. L'Espagnol de Pramac laisse seulement les premiers tours aux autres : il dépasse d'abord Oliveira, puis Bagnaia, qui ont mieux commencé, et reste solidement en tête jusqu'au drapeau à damier. Le Portugais de l'Aprilia Tackhouse obtient son meilleur classement de la saison, résistant à Bagnaia. Pecco démarre bien, se glissant habilement dans la bonne ouverture au premier virage, mais doit augmenter le rythme pour gérer les pneus. Bastianini est en grande forme, et si il partait des deux premières lignes, il jouerait régulièrement pour le podium, et Morbidelli est en hausse. Marquez se bat comme un lion, oubliant son doigt fracturé et la contusion à la côte, montrant la classe habituelle. Hors des points les Ducati VR46, avec Di Giannantonio convalescent pour la luxation à la clavicule subie dans la chute de vendredi et Marco Bezzecchi dixième. Aucune trace de Pedro Acosta. Demain, on recommence, avec des températures plus basses qui pourraient bouleverser les valeurs émergées jusqu'à présent.

Lire aussi:  MotoGP Ducati, une vibration aux pneus à l'origine du flop à Austin. Voici ce qui s'est passé.
  • Source : Le Monde
  • Expert automobile : Jacques Rigoulet, journaliste spécialisé dans les sports automobiles chez L'Équipe.
  • Spécialiste MotoGP : Arnaud Sagnier, journaliste sportif pour RMC Sport.
4.9/5 - (15 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News