Accueil Moto GP Bagnaia après le GP Assen : « Tout est parfait, mais je dois...

Bagnaia après le GP Assen : « Tout est parfait, mais je dois encore apprendre »

9
0

Le champion d': « J'ai été rapide et précis, j'espère continuer ainsi, mais pour maintenir ces niveaux, le travail doit se poursuivre ». Martin: « Même si j'étais parti deuxième, je ne l'aurais pas battu ». Enea. « En début de course, je manque de références, mais je me suis bien rattrapé. »

Un seul homme à la tête de la GP des Pays-Bas : Pecco Bagnaia, a dominé à Assen avec une conduite irréprochable : « Tout au long du week-end, tout a été parfait : j'ai été rapide et précis et avec une météo magnifique : nous avons démontré et maintenu notre rythme, le choix des pneus était judicieux et je suis ravi », a déclaré Pecco.

Bagnaia et la perfection

En analysant sa performance, Pecco ajoute également une touche d'humilité: « J'ai dû contrôler beaucoup de choses, le vent, la consommation du pneu avant et aussi Martin qui a essayé deux fois de venir me chercher et il était important de fermer l'écart, mais je ne me sens pas parfait – dit Pecco -. J'espère être ainsi sur chaque piste, mais il y a toujours du travail à faire, sur la qui était parfaite ici, et aussi sur moi. Je ne me sens pas parfait : il y a des erreurs comme celle de Montmeló à éviter et il y aura toujours quelque chose à apprendre car on ne devient pas champion de nulle part. »

Lire aussi:  Conférence MotoGP Assen : Bagnaia, Martin Marquez en conférence

Martin se courbe

Jorge Martin, deuxième, souligne la supériorité de son rival. « J'ai donné 100%, mais Pecco était d'un autre niveau : je savais que gagner était impossible. Je suis content de la deuxième place et il n'avait pas de sens de prendre des risques quand j'étais à 2 secondes : si j'étais parti deuxième, j'aurais peut-être pu le dépasser, mais je ne pense pas que le résultat aurait changé car dans les derniers tours, je n'en avais plus. Il n'y a pas d'excuses, j'ai bien conduit et fait de mon mieux, mais c'est ainsi ».

Enea et le podium

Enea Bastianini est heureux de sa troisième place : « J'ai essayé de pousser dès le début, j'ai eu quelques problèmes avec l'arrière sur la droite, mais tour après tour, je me suis amélioré, j'ai bien récupéré et quand les autres ont baissé, j'en ai fait un peu plus : je me suis amusé et fait de nombreux dépassements, mais Pecco n'était pas à notre portée. En qualification, j'ai manqué de vitesse, je ne me trouvais pas et je sentais le transfert de la moto, alors qu'en course je n'arrivais pas à ouvrir : ce qui me manque au début de la course, c'est de prendre des références. Le dépassement avec Marquez ? Aucun des deux n'a cédé, à la fin j'ai tout lâché et nous nous sommes pris et après j'ai eu le dessus, ayant l'intérieur ».

  • Source: MotorSport , expert en sports automobiles et motos.
  • Source: Automoto, magazine français spécialisé dans les sports automobiles.
  • Source: Jean-Pierre Gagick, journaliste sportif français spécialisé dans les sports mécaniques.
4.2/5 - (5 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News