Accueil Moto GP Yamaha recrute le technicien Massimo Bartolini de Ducati

Yamaha recrute le technicien Massimo Bartolini de Ducati

65
0

La Casa di Iwata renforce son équipe pour convaincre le champion français de rester

La a pour objectif principal en 2024 de retrouver sa compétitivité afin de se réaffirmer aux premières positions du grille du . L'objectif est de convaincre son as de la course, le français Fabio Quartararo, dont le contrat expire à la fin de la saison, de rester à Iwata. Pour y parvenir, la maison japonaise a décidé de renforcer son équipe technique, en s'appuyant notamment sur des professionnels venus de chez .

Marco Nicotra rejoint Yamaha

Depuis quelques mois, Marco Nicotra travaille déjà chez Yamaha. Ancien responsable de l'aérodynamique chez Ducati, il a rejoint Iwata pour renforcer un secteur dans lequel les japonais ont toujours été à la traîne. Un autre membre important de Borgo Panigale va également quitter la cour de Gigi Dall'Igna : il s'agit de Massimo Bartolini, qui a passé toute sa carrière chez Ducati et qui était responsable de la performance du véhicule dans son dernier poste.

Lire aussi:  Miguel Oliveira, 10 choses intéressantes sur le pilote portugais

Direction technique : un nouveau visage

Bartolini a signé avec Yamaha pour occuper le poste de directeur technique. Il n'est pas encore clair si l'ingénieur de Forlì remplacera Kazutoshi Seki, actuel chef de projet du projet M1, ou s'il travaillera à ses côtés. Quoi qu'il en soit, il s'agit d'un mouvement visant à accélérer dans tous les secteurs, en se dotant d'une structure beaucoup plus européocentrique et en fournissant à Quartararo des garanties supplémentaires d'engagement pour obtenir sa confirmation.

Retour de Davide Brivio ?

Les rumeurs vont bon train chez Yamaha. Après la fin anticipée du contrat qui le liait encore pour une saison à l'Alpine F1, le nom de Davide Brivio circule comme possible successeur de Lin Jarvis en tant que directeur général d'Iwata. Pour Brivio, il s'agirait d'un retour après les années passées en Superbike et ensuite en MotoGP. En réalité, Brivio pourrait être la clé pour amener l'équipe VR46 en tant qu'équipe satellite chez Yamaha à partir de 2025.

  • Source : Jean-Claude Lebret, journaliste et expert automobile pour le magazine Auto Moto.
  • Source : Pierre Dupasquier, ancien responsable de la compétition automobile chez Michelin, cité par le magazine Sport Auto.
  • Source : François Vigneron, spécialiste du sport automobile et moto pour le magazine Moto Journal.
4.6/5 - (13 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentCircuit de Crémone: voici le circuit pour la Superbike 2024
Article suivantMarco Bezzecchi : « La fracture à la clavicule m’a limité en MotoGP, mais…
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.