Accueil Rally WRC WRC Suède : Rovanpera devance Evans et Neuville perd du terrain

WRC Suède : Rovanpera devance Evans et Neuville perd du terrain

194
0

Rovanpera a transformé un retard de 4,3s sur le leader de la nuit, Neuville, en un avantage de 4,8s sur son coéquipier de , Elfyn Evans, après la boucle de trois étapes de samedi matin. Il s’agit du cinquième changement de leader de l’épreuve à ce jour.

Esapekka Lappi s’est hissé à la troisième place avec 12 secondes de retard, les trois Toyota profitant des difficultés de Neuville à trouver de l’adhérence et d’une erreur coûteuse dans la dernière étape du matin. Neuville se dirige vers le service, 15.1s derrière Rovanpera.

Oliver Solberg () a terminé la matinée en cinquième position, mais il est maintenant à près d’une minute du groupe de tête après avoir lutté pour la confiance au volant de sa i20 N.

Takamoto Katsuta, de Toyota, n’a pas eu de problème pour se classer sixième devant le duo Ford d’Adrien Fourmaux et Gus Greensmith.

Les étapes 9 et 13 ayant été annulées la semaine dernière en raison des rennes qui s’étaient installés dans la région, les équipages ont dû faire face à un itinéraire raccourci composé de six étapes, trois le matin, suivies d’une répétition de celles-ci l’après-midi.

La journée a commencé par une remontée de Rovanpera en tête du rallye, mais avec seulement 0,7s d’avance sur Neuville, le pilote Hyundai ayant vu son avance s’évaporer après la 8e étape.

Lire aussi:  WRC Nouvelle-Zélande : Tanak conserve une mince avance sur Evans, Breen se retire

Rovanpera n’était pas particulièrement satisfait de sa conduite sur les 10,49 km d’essais, terminant le passage avec le troisième temps derrière le vainqueur de l’étape Evans et son coéquipier Lappi. Evans a estimé que ses efforts étaient maigres, mais ils étaient suffisants pour remporter l’étape avec 0.4s d’avance.

Neuville n’a pu réaliser que le sixième temps en perdant 6.7s, ce qui a réduit la bataille entre les quatre premiers de 8.8s à 3.2s.

Solberg reste cinquième au classement général mais continue de s’éloigner du top 4 après avoir admis qu’il avait été trop prudent dans l’étape.

Son coéquipier Ott Tanak et Craig Breen de M-Sport sont revenus dans la course après avoir abandonné vendredi.

Rovanpera a augmenté son avance en remportant la 10ème étape, devançant Tanak de 0,1s sur les 19,49 km de l’épreuve.

Neuville a été quatrième et a perdu 3,4s supplémentaires, ce qui a relégué la Hyundai à la troisième place du classement général, à 0,1s d’Evans, qui a réalisé le troisième meilleur temps.

Le temps séparant les quatre premiers est passé à 8,8s après que Lappi, quatrième, ait perdu 5,6s sur son coéquipier Rovanpera dans la spéciale. Solberg a de nouveau eu du mal à suivre le rythme du groupe de tête et le jeune pilote Hyundai s’est retrouvé seul en cinquième position.

Lire aussi:  Podcast Gravel Notes : Bilan du WRC Rallye du Portugal et aperçu du Rallye d'Italie

Les espoirs de Neuville de regagner le terrain perdu ont reçu un coup dur lors de la dernière étape pour spectateurs de la boucle qui s’est déroulée dans le centre ville d’Umea. Le pilote Hyundai a dépassé un carrefour, ce qui a nécessité un tête-à-queue pour le remettre dans la bonne direction.

En plus de cette erreur, le Belge a signalé un problème avec son système hybride qui lui a finalement coûté 11,2s, le faisant chuter à la quatrième place du classement général.

« Je suis allé tout droit au premier point de freinage », a déclaré Neuville. « Après cela, quelque chose était étrange – la voiture était tout le temps ralentie par le système hybride. Je n’ai pas pu avoir la vitesse nécessaire, mais nous sommes toujours là.

« Les Toyota étaient vraiment rapides ce matin et je n’ai pas pu avoir la vitesse pour être honnête, mais nous sommes toujours là et nous essayons. »

Le revenant Breen a montré son rythme en remportant l’étape à 0,2s de Rovanpera, tandis qu’Evans et Tanak étaient à 0,8s.

Solberg a perdu encore plus de terrain lors des essais en déclarant qu’il « conduisait très mal aujourd’hui » et qu’il n’avait « aucune confiance pour pousser la voiture ».

Le peloton reprendra la compétition cet après-midi pour un deuxième passage dans les spéciales du matin.

Article précédentDéclaration de la Formule 1 sur le Grand Prix de Russie
Article suivantRussell est le plus rapide lors de la dernière matinée de course à Barcelone, dans un contexte de drapeaux rouges.