Accueil Rally WRC WRC Croatie : Tanak dépasse Rovanpera pour prendre la tête alors qu’une...

WRC Croatie : Tanak dépasse Rovanpera pour prendre la tête alors qu’une pluie soudaine s’abat sur le pays.

235
0

Le pilote accusait un retard de 28,4 secondes sur Rovanpera, qui menait le rallye depuis la première étape du vendredi, avant l’avant-dernière étape lorsque le ciel s’est mis à tomber.

Tanak a profité de la supériorité de ses pneus – deux pneus pluie, deux pneus souples – sur le Rovanpera – deux pneus pluie, deux pneus durs – pour s’emparer de la tête du rallye de façon spectaculaire.

Le champion du monde WRC 2019 a réussi à reprendre 29,8s à Rovanpera dans des conditions traîtresses alors que son rival a eu du mal à faire chauffer sa gomme dure.

 » Je ne savais pas d’où venait ce temps « , a déclaré Rovanpera.

« Nous n’avions aucune idée qu’il allait pleuvoir, et nous ne pouvons pas l’égaler ». [Tanak] avec ces pneus. Le dur ne fonctionne pas du tout et il n’y a pas grand chose de plus que nous puissions faire. »

Lire aussi:  Rovanpera : Toyota fait de "bons progrès" dans le développement de la Yaris 2022 pour le WRC.

Le rallye de Croatie est maintenant prêt pour une confrontation dans la dernière étape, Tanak ayant un mince avantage de 1,4s sur Rovanpera. La power stage est actuellement sèche mais Tanak était plus rapide que Rovanpera lors du premier passage de ce test ce matin.

Tanak et Rovanpera étant les seuls équipages du Rallye 1 à avoir pris des pneus pluie, le reste du peloton a eu du mal dans ces conditions désespérément humides et a été réduit à ramper sur des slicks. Heureusement, tous les équipages du Rallye 1 ont atteint l’arrivée de la 19e étape malgré leurs mauvais pneus.

Lire aussi:  Rovanpera se concentre sur la reprise en NZ après l'une de ses " pires " épreuves du WRC.

Au final, le pilote WRC2 Emil Lindholm a réalisé le deuxième meilleur temps de l’étape, soit 16,3 secondes de moins que Tanak, tandis que le Britannique Chris Ingram a réalisé le troisième temps sur sa Skoda WRC2.

Thierry Neuville (Hyundai) a confirmé sa troisième place au classement général en terminant l’étape plus d’une minute plus vite que son rival sur le podium, Craig Breen (M-Sport), victime d’un tête-à-queue.

Neuville a une marge de 1m42.4s sur Breen avant la dernière étape, tandis que Elfyn Evans de Toyota a tenu bon en cinquième position devant son coéquipier Takamoto Katsuta.

Le départ de la dernière étape est prévu à 1218 BST.

Article précédentPourquoi Mercedes n’est pas encore prêt à « réduire ses pertes » avec le concept de voiture de F1 W13 ?
Article suivantLES FAITS MARQUANTS : Regardez l’action du Sprint alors que Verstappen surpasse Leclerc à Imola.