Accueil Moto GP Vinales n’a « jamais » douté du choix d’Aprilia MotoGP après le podium de...

Vinales n’a « jamais » douté du choix d’Aprilia MotoGP après le podium de Silverstone.

54
0

Vinales s’est acrimonieusement séparé de Yamaha après le GP des Pays-Bas l’année dernière, avant qu’une tentative d’endommager intentionnellement sa M1 lors du GP de Styrie ne conduise la marque japonaise à l’évincer avec effet immédiat.

Il a signé un contrat avec Aprilia à partir du GP d’Aragon et a obtenu son premier podium sur la RS-GP à Assen en juin avant de faire mieux le week-end dernier à Silverstone où il a manqué de peu la victoire en terminant deuxième.

Les premières courses de Vinales sur l’Aprilia ont été une courbe d’apprentissage abrupte et il a eu du mal à entrer régulièrement dans le top 10 avant le GP de Catalogne, alors que son coéquipier Aleix Espargaro montait régulièrement sur le podium.

Lorsqu’on lui a demandé à Silverstone s’il avait douté de son choix d’Aprilia avant sa dernière période faste, Vinales a répondu : « Jamais. Je croyais beaucoup en ce projet. Je crois beaucoup et je crois beaucoup en moi.

Lire aussi:  Rins rejoint Honda avec LCR pour le MotoGP 2023

« Donc, j’ai toujours pensé que c’était une question de temps, une question de travail.

« Nous savons que nous avons le potentiel pour nous battre aux avant-postes lors des courses, comme nous l’avons montré lors des événements précédents.

« Et nous nous concentrons sur nous-mêmes. Je ne suis pas encore au maximum avec la moto, avec les pistes, donc je continue à rouler, à croire et à essayer de me concentrer sur les bonnes choses. »

Vinales est passé à une demi-seconde de battre Francesco Bagnaia de Ducati lors du GP britannique de dimanche, mais a déclaré que sa place de vice-champion était un « résultat fantastique » pour lui et Aprilia.

Et bien qu’il ait « l’œil sur la victoire », Vinales dit qu’il doit « garder les pieds sur terre » au cours de la seconde moitié de la saison alors qu’il continue à s’adapter à l’Aprilia.

« Eh bien, je suis heureux, mais j’ai l’œil sur le prix », a-t-il répondu lorsque Autosport lui a demandé combien de temps avant de finir deuxième commencerait à lui déplaire.

Lire aussi:  Quartararo : le MotoGP est plus proche que jamais, Binder s'attend à des courses de type Moto3.

« J’ai l’œil sur la victoire parce que nous y croyons.

« Mais [I’m keeping my] Les pieds sur terre, la deuxième place est un résultat fantastique pour nous, nous avons parcouru un long chemin.

« J’ai commencé la saison sans les résultats que j’attendais, et petit à petit, nous construisons la bonne humeur, la bonne confiance et c’est ce que nous recherchons.

« Avec Aprilia, nous travaillons bien et notre mentalité est de construire une équipe forte et une moto forte pour se battre dans chaque course, sur chaque circuit – pas seulement un type de circuit.

« Il semble que [is happening]. Depuis le test de Montmelo où j’ai trouvé un meilleur feeling avec la moto, je suis capable d’être sur le podium.

« Donc, je suis très heureux et très satisfait du travail que nous faisons. »

Article précédentShovlin se délecte d’un double podium « satisfaisant » en Hongrie – et prévient que Mercedes en a « d’autres à venir ».
Article suivantRovanpera : Il ne sera pas facile de battre Tanak, en pleine forme, pour remporter le WRC Finlande.