Accueil Formule 1 Verstappen confus par le manque d’adhérence dans les runs de Q3 du...

Verstappen confus par le manque d’adhérence dans les runs de Q3 du GP d’Arabie Saoudite de F1

186
0

Le champion du monde de 2021 était respectivement deuxième et quatrième dans les deux premiers segments de la qualification, et a estimé que la performance de sa voiture sur les pneus tendres usagés était prometteuse avant le tir final du top 10 pour la pole.

Mais Verstappen n’a pu réaliser qu’un temps suffisant pour être quatrième au classement général, alors que son coéquipier Sergio Perez a décroché la première pole de sa carrière, après avoir initialement chuté à la huitième place à la suite de la première salve de courses.

Expliquant qu’il avait soumis les pneus à la même préparation tout au long de la Q3, au cours de laquelle le Néerlandais a choisi de faire deux tours de construction avant d’aller chercher un temps de qualification, Verstappen était déconcerté par le fait qu’il n’a pas été en mesure d’extraire la même performance dans des conditions caractéristiques plus idéales alors que le circuit se refroidissait.

Lire aussi:  Le GP du Japon est "la meilleure gestion des pneus" à laquelle Russell a été confronté en F1.

« Les Q1 et Q2 étaient très bonnes », a expliqué Verstappen. « Même ma dernière [lap] après le long drapeau rouge, je suis sorti avec ce vieux set et ça avait l’air vraiment bien. Et donc j’étais très à l’aise pour aller en Q3.

« Mais ensuite j’ai mis le premier train de pneus et je n’avais aucune adhérence, j’avais l’impression de rouler sur un autre pneu.

« A chaque virage, je perdais un ou deux dixièmes alors que je faisais la même préparation et tout, donc je ne comprends vraiment pas ce qui a mal tourné.

« Et le deuxième train de pneus, après une si longue pause, à cause du drapeau rouge, tout se refroidit – ambiance, piste – donc il y a une grosse progression de la piste.

« Mais pour moi, j’ai eu l’impression d’être de plus en plus lent. Donc c’est quelque chose qui est très bizarre. « 

Lire aussi:  Le duo Red Bull n'a pas trouvé son bonheur au GP des Pays-Bas de F1

Verstappen a ajouté que ce n’était  » pas la fin du monde  » pour ses propres espoirs de victoire, ayant estimé que le rythme de la Red Bull RB18 a été démontré dans la course réussie de Perez pour la pole position.

Il a ajouté que la voiture semblait particulièrement bonne en termes de vitesse de pointe, ce qui, selon lui, serait utile dans la course de dimanche en raison de la nature rapide de Jeddah.

« [The Q3 struggles were] C’est assez bizarre, mais oui, nous allons y réfléchir. Ce n’est pas la fin du monde, car nous voyons le potentiel de la voiture avec Checo en première.

« Je suis heureux pour lui. Il le mérite. Donc nous allons regarder demain. Je pense que nous avons l’air bien. Nous avons une bonne vitesse de pointe également. Et j’espère bien sûr que nous pourrons l’utiliser demain. »

Article précédentSchumacher est exclu du GP d’Arabie Saoudite après un accident lors des qualifications.
Article suivantMcLaughlin franchit la barrière des minutes lors d’un entraînement mouvementé à St. Pete