Accueil Indycar Une saison 2022 palpitante qui propulse l’INDYCAR sur une trajectoire ascendante

Une saison 2022 palpitante qui propulse l’INDYCAR sur une trajectoire ascendante

47
0

Cinq pilotes se disputent le championnat NTT INDYCAR SERIES dans les derniers tours de la finale de la saison. Un retour à un calendrier de course complet, avec des reboots réussis de deux événements. Un nombre croissant de téléspectateurs à la télévision et sur les plateformes de streaming. Une nouvelle ère passionnante pour Indy Lights.

Si l’on additionne tout cela, la trajectoire d’INDYCAR pendant et après la saison 2022 continue d’être ascendante.

 » INDYCAR continue de s’appuyer sur ses forces en tant que course sur circuit la plus rapide, la plus audacieuse et la plus excitante au monde « , a déclaré Mark Miles, président et PDG de Penske Entertainment Corp. « En travaillant étroitement avec nos équipes, nos fabricants et nos partenaires sponsors, notre stratégie de croissance à long terme réussit à tous les niveaux.

« La saison 2022 a été mémorable sur et en dehors de la piste pour la NTT INDYCAR SERIES et Indy Lights Presented by Cooper Tires, et nous sommes impatients de voir cette collaboration générer encore plus de progrès l’année prochaine. »

Une compétition serrée et palpitante

Le championnat NTT INDYCAR SERIES s’est joué lors de la dernière épreuve de l’année pour la 17ème saison consécutive. Will Power a remporté son deuxième titre pour le Team Penske avec seulement 16 points d’avance sur son coéquipier Josef Newgarden.

Cinq pilotes – Power, Newgarden et Scott McLaughlin de l’équipe Penske et Scott Dixon et Marcus Ericsson de l’équipe Chip Ganassi Racing – ont abordé la finale de la saison avec la possibilité de remporter l’Astor Challenge Cup en tant que champion de la saison. C’est le plus grand nombre de pilotes ayant une chance de remporter le championnat dans une finale de saison régulière depuis 2003.

La tête du championnat a également été échangée sept fois entre McLaughlin, Newgarden, Alex Palou de Chip Ganassi Racing, Power et Ericsson au cours de la saison.

Neuf pilotes différents ont remporté au moins une des 17 courses de la saison, Newgarden en tête avec cinq victoires. C’est juste deux de moins que le record de l’INDYCAR SERIES pour le nombre de vainqueurs différents en une saison.

Power et Dixon sont également entrés dans l’histoire en franchissant des étapes importantes de leur carrière. Power a brisé l’égalité avec la légende Mario Andretti en décrochant la 68e pole position de sa carrière lors du Grand Prix Firestone de Monterey, un record de tous les temps en série INDYCAR. La victoire de Dixon au Big Machine Music City Grand Prix de Nashville était la 53e de son illustre carrière, ce qui le place à égalité avec Andretti à la deuxième place du palmarès de la série INDYCAR, derrière les 67 victoires du légendaire A.J. Foyt.

D’autres faits marquants ont été la victoire palpitante d’Ericsson aux 500 miles d’Indianapolis présentés par Gainbridge et les trois victoires de McLaughlin lors de sa deuxième saison de course sur roues ouvertes.

Un calendrier dynamique et cohérent

Après deux saisons de remaniement lié à une pandémie, le NTT INDYCAR SERIES a repris un calendrier plus traditionnel de 17 courses en 2022, avec des dates fixes bien connues des fans.

Parmi les faits marquants, citons le fait de commencer la saison avec le Grand Prix Firestone de Saint-Pétersbourg et de la terminer avec le Grand Prix Firestone de Monterey, le Grand Prix Acura de Long Beach rétabli à sa date traditionnelle d’avril, et le retour bienvenu du Indy Toronto dans la plus grande ville du Canada pour la première fois depuis 2019.

Lire aussi:  Table ronde des rédacteurs de fin de saison : La plus grande histoire de l'intersaison ?

Un autre spectacle bienvenu a été le retour de la pleine capacité pour les fans à la 106e Indianapolis 500 présentée par Gainbridge le 29 mai après deux ans de restrictions liées à la pandémie, y compris aucun fans admis en 2020. Les fans ont répondu avec vigueur, puisqu’une foule de plus de 300 000 personnes a assisté, à guichets fermés, au plus grand rassemblement sportif du monde depuis le début du COVID-19.

La plus grande réussite du calendrier 2022 a sans doute été la revitalisation des courses INDYCAR à Iowa Speedway après une interruption d’un an. Le week-end de course Hy-Vee INDYCAR a proposé un programme double pour la NTT INDYCAR SERIES et un événement unique pour Indy Lights sur l’ovale rapide. Une promotion réussie avec l’enthousiaste partenaire principal Hy-Vee, qui comprenait quatre concerts avec des superstars de la musique country et pop sur le circuit, a attiré de grandes foules malgré la chaleur étouffante de l’été.

Le Big Machine Music City Grand Prix, qui a fait ses débuts en 2021 et a reçu des critiques élogieuses dans les rues de Nashville, a également continué à prospérer au cours de sa deuxième année.

Une croissance continue de l’audience

La popularité croissante du NTT INDYCAR SERIES s’est traduite par la saison la plus regardée en six ans à la télévision, avec une augmentation de 5 % de l’audience par rapport à 2021. La saison a enregistré une moyenne d’audience totale de 1,30 million de téléspectateurs sur les plateformes numériques de NBC, USA Network, Peacock et NBC Sports, la meilleure de l’histoire de NBC Sports.

La moitié des 16 courses de la saison diffusées à la télévision ont attiré plus d’un million de téléspectateurs, ce qui constitue la meilleure performance depuis 2008. En 2022, 14 des 17 courses ont été diffusées sur le réseau NBC, un record, et certaines courses ont également été diffusées par Telemundo Deportes sur Universo.

C’est également la saison INDYCAR la plus diffusée en streaming, avec une croissance exponentielle par rapport à 2021. Une course de la série, le Honda Indy Toronto, a été diffusée en exclusivité pour la première fois, et l’Indianapolis 500 présenté par Gainbridge a été la course de la SERIE INDYCAR la plus diffusée de tous les temps.

La couverture internationale de la NTT INDYCAR SERIES et la couverture nationale et internationale d’Indy Lights étaient disponibles dans le monde entier via la nouvelle plateforme de streaming INDYCAR Live !

La présence numérique d’INDYCAR sur Facebook, Instagram, YouTube, Twitter et TikTok a également attiré des audiences record, avec des pages consultées en hausse sur INDYCAR.com et IndyLights.com.

Investissement croissant des équipes

Au moins 25 voitures ont participé à chaque épreuve de la NTT INDYCAR SERIES, en dehors des 33 voitures de l’Indianapolis 500, car les équipes et leurs partenaires commerciaux ont trouvé des avantages mutuels dans le mélange attrayant et séduisant de circuits de rue, de circuits routiers naturels et d’ovales que l’on ne trouve dans aucune autre série sur Terre.

Lire aussi:  Ericsson donne le ton lors du dernier warm-up avant le Grand Prix GMR

Juncos Hollinger Racing est passé du temps partiel au temps plein avec une voiture en 2022 et a annoncé son intention d’ajouter une deuxième voiture pour la saison 2023. Arrow McLaren SP a également dévoilé son intention d’ajouter une troisième voiture à sa gamme en 2023.

En dehors de la piste, Arrow McLaren SP, Rahal Letterman Lanigan Racing et Andretti Autosport ont également annoncé des plans pour un nouveau siège social et des installations d’atelier de course étincelants et agrandis dans la région d’Indianapolis.

Nouveaux partenaires commerciaux

De nombreux partenaires commerciaux ont rejoint les équipes INDYCAR ou NTT INDYCAR SERIES ou ont prolongé leurs pactes avec les deux en 2022.

PeopleReady, Shell, PIRTEK, PPG, Gallagher Insurance, The American Legion et Autograph ont été ajoutés à la liste impressionnante des partenaires INDYCAR, tandis que Dallara, Gainbridge, Ruoff Mortgage et TAG Heuer ont prolongé leurs pactes avec l’organisme de sanction.

Les efforts en matière de développement durable s’épanouissent

Penske Entertainment poursuit sa démarche de développement durable en annonçant une série de solutions énergétiques supplémentaires pour la NTT INDYCAR SERIES et l’Indianapolis Motor Speedway en mai et au-delà. Ces diverses initiatives permettront de réduire l’empreinte carbone de l’INDYCAR et de progresser vers un sport automobile plus durable en Amérique du Nord.

Parmi les initiatives annoncées, le carburant de course 100% renouvelable de Shell sera introduit dans la NTT INDYCAR SERIES 2023. Le carburant développé par Shell fera de la NTT INDYCAR SERIES la première série de sports motorisés basée aux États-Unis à utiliser un carburant 100 % renouvelable et permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 60 % par rapport à l’essence fossile.

Firestone a également présenté un nouveau pneu plus écologique fabriqué à partir de l’arbuste guayule originaire d’Amérique du Nord. Il a été présenté lors de la compétition d’arrêt au stand de l’Indy 500 et comme pneu alternatif lors du Grand Prix Big Machine Music City.

L’Indy Lights se développe

INDYCAR a assumé en 2022 la promotion et l’exécution du championnat Indy Lights Presented by Cooper Tires, dernière étape de préparation avant la NTT INDYCAR SERIES.

La saison a comporté 14 courses, toutes sur les mêmes circuits et les mêmes week-ends que les événements de la NTT INDYCAR SERIES, les deux séries ayant mélangé leurs paddocks lorsque cela était possible afin d’offrir une plus grande visibilité aux pilotes des Lights.

Le pilote suédois Linus Lundqvist a remporté cinq courses au volant de la voiture n°26 de HMD Motorsports with Dale Coyne Racing et a remporté le championnat Lights avec une course d’avance, terminant avec 92 points d’avance sur Sting Ray Robb. Lundqvist recevra un package d’amélioration pour monter dans la NTT INDYCAR SERIES la saison prochaine.

Indy Lights a également connu une croissance du nombre de pilotes participants, avec 12 à 14 voitures en compétition à chaque course. Comme dans la NTT INDYCAR SERIES, les équipes Lights ont également annoncé des plans d’expansion pour 2023, l’équipe championne HMD Motorsports avec Dale Coyne Racing prévoyant d’aligner huit voitures.

La série entrera également dans une nouvelle ère en 2023, puisque Firestone, fournisseur de pneus de la NTT INDYCAR SERIES, fournira également des pneus aux équipes Indy Lights, ce qui renforcera la synergie entre les deux séries.

Article précédentLe calendrier 2023 de la F1 est approuvé ; le GP de France ne figure pas au programme des 24 courses.
Article suivantAston Martin : Vettel n’a pas changé depuis l’annonce de sa retraite.