Accueil Rally WRC Une pause de deux mois en WRC, une remise à zéro « utile »...

Une pause de deux mois en WRC, une remise à zéro « utile » pour Hyundai

197
0

s’est retrouvé en retrait par rapport à ses rivaux et M-Sport Ford au début de la nouvelle ère hybride du Rallye 1 du WRC, ayant été le dernier des constructeurs à s’engager dans les nouvelles règles.

Une intersaison frénétique, avec le départ surprise du directeur d’équipe Andrea Adamo, a été suivie d’un début de saison difficile au Monte-Carlo, marqué par des problèmes de fiabilité et de performance.

Depuis lors, l’équipe basée à Alzenau a travaillé jour et nuit pour améliorer sa i20 N, et ses efforts ont porté leurs fruits sur la neige en Suède en février, puisque Thierry Neuville a obtenu une deuxième place méritée.

Bien que Moncet ait été satisfait de la remontée de la forme en Suède, il estime que l’équipe a encore progressé pendant les huit semaines qui précèdent la reprise du championnat au Rallye de Croatie cette semaine.

Lire aussi:  Rovanpera minimise ses chances de remporter le titre WRC en Grèce.

« La pause de deux mois depuis le Rallye de Suède a été utile, car elle nous a donné le temps de nous regrouper et de nous remettre à zéro avant d’entamer la prochaine phase de la saison, qui commence avec le Rallye de Croatie », a déclaré Moncet.

« Le podium que nous avons obtenu avec Thierry et [co-driver] Martijn [Wydaeghe] lors de la manche précédente a été un pas en avant positif pour nous, alors que nous continuons à nous familiariser avec les nouvelles réglementations hybrides.

« Nous avons la chance d’avoir une excellente équipe à Alzenau qui travaille dur pour améliorer notre package global.

« Nous voulons nous battre pour les podiums et les victoires tout au long de la saison. Notre objectif est de poursuivre sur la lancée de nos récents progrès et d’obtenir un résultat positif sur les routes goudronnées de Croatie. »

Lire aussi:  La distraction du lave-glace est à l'origine de l'accident de Breen au Rallye de Suède.

Hyundai a effectué un test pré-événement productif en Croatie plus tôt ce mois-ci pour préparer la deuxième manche asphalte de la saison.

Moncet est convaincu que son équipe a fait de solides progrès, mais il n’est pas certain que cela suffise pour rivaliser avec Toyota et M-Sport sur l’asphalte.

« Nous avons fait de bons progrès en termes de réglages et de comportement de la voiture par rapport à ce que nous avions à Monte-Carlo, je pense que tous les pilotes ont pu constater des améliorations lors du test pré-événement, » a-t-il ajouté.

« Est-ce que ce sera suffisant pour rattraper les autres ? Nous devons attendre et voir. »

Le Rallye de Croatie commencera par un shakedown jeudi avant les 20 étapes compétitives qui débuteront vendredi.

Article précédentComment fonctionne le Sprint F1 ? Le format expliqué avant Imola
Article suivantComment a commencé l’odyssée historique de Brabham en F1 ?