Accueil Moto GP Un parcours d’études et de formation pour travailler dans le sport automobile

Un parcours d’études et de formation pour travailler dans le sport automobile

30
0

Michele Pirro a développé le « Racing Lab – Innovation et Passion », un projet partagé avec l'ITS Maker, le Misano World Circuit Marco Simoncelli et la Fédération Motocycliste Italienne. L'objectif est de former des professionnels à intégrer dans le monde des courses, en créant un système capable de mettre à disposition des équipes des professionnels avec des compétences techniques certifiées

Au sein du Misano World Circuit « Marco Simoncelli » est né le « 51 Racing Lab – Innovation et Passion », un projet qui allie l'apprentissage théorique et l'application pratique dans le monde des courses. Il s'agit d'une initiative de Michele Pirro, pilote et testeur qui connaît bien les problèmes de l'environnement dans lequel il travaille, étant également propriétaire d'une équipe et d'une activité commerciale qui traite des produits et services pour les motocyclistes. En substance, l'idée de Pirro est de développer un nouveau concept de formation professionnelle et sportive, qui interprète les principes ESG (Environnemental, Social, Gouvernance), soit les trois piliers de la durabilité pour l'Union Européenne, qui met à disposition des fonds pour soutenir des projets comme le « 51 Racing Lab – Innovation et Passion ».

Lire aussi:  Ces premiers pas d'Imola dans la légende : il y a 70 ans, la première édition de la Coupe d'Or

Les détails du projet

Le parcours est complété par le « Garage 51 Racing Team powered by dto », qui offrira aux étudiants les plus méritants l'opportunité de vivre leurs premières expériences professionnelles sur la piste. Les promoteurs du « 51 Racing Lab – Innovation et Passion » sont également en contact avec d'autres équipes intéressées à accueillir les étudiants, car si le projet se développe, il sera essentiel d'avoir la possibilité d'amener les jeunes sur les terrains de course. Un autre élément clé du « 51 Racing Lab – Innovation et Passion » est l'ITS Maker, l'institut technique supérieur destiné aux jeunes diplômés qui souhaitent suivre des cours techniques biennaux ; c'est le pivot de formation du projet « 51 Racing Lab – Innovation et Passion ».

Le rôle de la FMI

La volonté d'arriver à la certification des compétences, à travers des protocoles de vérification établis par la Fédération Motocycliste Italienne (FMI), pose les bases pour un avenir où il y aura une sorte de registres à travers lesquels les équipes, et plus généralement ceux qui travaillent dans le Motorsport, pourront contacter des professionnels déjà formés. L'objectif est de permettre à ceux qui recherchent des compétences de trouver ce dont ils ont besoin, tout en augmentant également la sécurité. Aujourd'hui, dans le Motorsport, les mécaniciens et les techniciens se forment sur le terrain, souvent à partir de zéro, sans suivre un protocole ; beaucoup commencent à travailler sans une formation adéquate et sans avoir l'expérience nécessaire mais peuvent se retrouver à devoir gérer des motos techniquement complexes et puissantes, que les pilotes doivent conduire à la limite. Il est clair que, dans ce contexte, pouvoir compter sur des professionnels déjà formés pourrait réduire la marge d'erreur humaine et, par conséquent, le risque d'accidents. Sans aucun doute, le « 51 Racing Lab – Innovation et Passion » est un projet intéressant, qui a pour objectif de rendre plus professionnel un secteur où l'autodidacte et le système de passation des compétences est encore très répandu.

Lire aussi:  Interview MotoGP Bagnaia : "J'ai appris à m'émouvoir"

.

4.6/5 - (14 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News