Accueil Rally WRC Tanak : Je ne renonce pas à la victoire en Croatie malgré...

Tanak : Je ne renonce pas à la victoire en Croatie malgré la « déclaration » de Rovanpera.

242
0

Tanak a émergé dans la bataille pour la victoire sur l’épreuve asphalte après que le leader du rallye Rovanpera ait subi une crevaison à l’avant gauche, qui a coûté au Finlandais près d’une minute de son avance de 1m23s dans la 11ème étape.

Le pilote a réussi à mettre la pression sur Rovanpera tout au long de l’après-midi, revenant à 13s du Finlandais, avant que Rovanpera n’impose son autorité sur le rallye pour porter son avance à 19,9s en remportant la dernière étape du samedi.

Bien que Tanak admette que ses chances de dépasser le leader sont minces, il pense que le fait que Rovanpera ait poussé dans la 16ème étape montre qu’il est sous pression.

« Cet après-midi, nous avons essayé, mais nous n’avions pas la confiance et le sentiment d’aller jusqu’à la limite « , a déclaré Tanak.

« Il [Kalle] a fait sa déclaration et il y a certainement beaucoup de vitesse. Voyons voir, dans un sens c’est bien s’il a besoin de faire ces déclarations, ça veut dire qu’il a besoin de pousser.

« Les conditions sont de plus en plus propres et faciles, mais nous manquons toujours de vitesse.

« Je ne suis pas content de la deuxième place, mais pour le moment, avec la vitesse qu’ils ont… [Rovanpera] et ce que nous avons, le risque supplémentaire ne paie pas de dividendes, je suppose, mais on verra. »

Lire aussi:  Latvala : Rovanpera "sur une autre planète" pour une victoire dominante au WRC Estonie

Hyundai se bat pour un double podium avec Thierry Neuville à 4,9s du pilote M-Sport Craig Breen, troisième, malgré un rallye mouvementé jusqu’à présent.

Le Belge n’était qu’à 12,5 secondes du leader Rovanpera après la quatrième étape du vendredi, avant qu’un problème d’alternateur ne l’oblige à se présenter en retard à l’assistance, ce qui lui a valu une pénalité de 40 secondes. Neuville et son copilote Martijn Wydaeghe ont été contraints de pousser leur i20 N sur 800 m pour atteindre le parc d’assistance.

Le duo a ensuite été sanctionné d’une minute de pénalité et d’une amende de 1 900 € vendredi soir après avoir été chronométré à 156 km/h sur une section de route limitée à 80 km/h après la quatrième étape, ce qui a fait chuter le duo de la deuxième à la quatrième place. Hyundai a depuis confirmé qu’elle avait l’intention de faire appel de la pénalité.

Hyundai n’aura que deux voitures sur les spéciales de dimanche après que le directeur adjoint de l’équipe, Julien Moncet, ait confirmé qu’Oliver Solberg ne reviendra pas après son accident à haute vitesse dans la 9ème étape.

La i20 N de Solberg a pris feu suite à l’impact avec un arbre qui a déclenché le feu rouge du kit hybride de la voiture.

Lire aussi:  Podcast Gravel Notes : Bilan du rallye WRC de Sardaigne

« La voiture est toujours en quarantaine après que le feu ait activé la lumière rouge sur l’hybride, ce qui est normal, et dans cette situation, il y a un processus de sécurité défini par la FIA, donc la voiture doit aller en quarantaine et être vérifiée par la FIA et la FIA. [hybrid kit manufacturer] Compact Dynamics pour la déclarer totalement sûre », a déclaré Moncet à Autosport.

« Néanmoins, je ne pense pas que nous reverrons Oliver demain. »

Solberg, qui est sorti indemne de l’incident, pensait que la voiture pourrait revenir dimanche si elle n’avait pas pris feu.

« L’arrière de la voiture était un peu léger quand j’ai passé la crête et je pensais que je l’avais et puis ça s’est déclenché et malheureusement nous sommes allés dans l’arbre », a déclaré Solberg. « Nous pensions que la voiture allait bien mais ensuite elle a pris feu.

« Nous étions hors de la voiture et tout d’un coup ça a pris feu. [the fire] Nous avons été un peu choqués.

« Cela a pris un certain temps [to put out] car nous n’avions qu’un seul extincteur, donc nous ne pouvions pas l’éteindre seuls. Nous avons dû attendre le camion de pompiers et nous sommes restés là à regarder la voiture brûler. Si elle n’avait pas pris feu, nous aurions pu continuer le dimanche ».

Article précédentLeclerc : Ferrari doit remédier au grainage pour remporter la course de F1 d’Imola
Article suivantSÉRIE INDYCAR, Prappas, vétéran de l’Indianapolis 500, meurt à 66 ans