Accueil Moto GP Suzuki fait des courses MotoGP « moins à plus » comme en 2020.

Suzuki fait des courses MotoGP « moins à plus » comme en 2020.

144
0

La défense du titre de l’Espagnol s’est avérée difficile l’an dernier, car le manque de développement de la GSX-RR l’a empêché de faire mieux que troisième au classement et d’ajouter des victoires à son palmarès.

Alors que Mir n’est pas encore monté sur le podium en 2022, alors que son coéquipier Alex Rins en a deux – dont celui du week-end dernier à COTA, qui était le 500ème de Suzuki en Grand Prix – il a terminé chaque course dans le top 6 et n’est qu’à 15 points de la tête du championnat, en quatrième position.

Après avoir eu des difficultés avec l’adhérence arrière au Qatar, Mir pense que Suzuki est sur une trajectoire ascendante depuis lors et croit qu’elle commence à faire des courses « moins à plus » – où elle arrive en force dans les derniers tours grâce à une meilleure gestion des pneus – comme elle l’a fait en 2020 quand il a remporté le titre.

Lire aussi:  Test MotoGP de Jerez : Marc Marquez : Notre point faible est toujours là

« Je pense qu’en Europe, nous allons faire ce déclic qui nous manque en ce moment », a déclaré Mir à COTA après avoir terminé quatrième.

« En Argentine, nous avons fait une très bonne course, à Mandalika aussi sur le mouillé.

« Au Qatar, on a vu qu’on avait raté quelque chose, mais la vérité c’est que depuis le Qatar, je me sens beaucoup mieux.

« Nous commençons à faire des courses comme en 2020, du moins au plus et en essayant de donner le 100% du potentiel de notre moto.

« Donc, continuons comme ça. Je pense que cette année, si nous sommes concentrés et que nous sommes capables de faire ce prochain déclic avec cette moto que je pense pouvoir faire, nous nous battrons à nouveau pour une bonne position à la fin de la saison, c’est sûr. »

Commentant sa course à COTA, Mir a ajouté : « Considérant que c’est une piste qui… pendant le week-end, je ne voulais pas dire, parce que les commentaires négatifs n’aident pas.

Lire aussi:  MotoGP Austin : Marc Marquez "un cran au-dessus des autres", selon Alberto Puig.

« Mais cette piste est juste différente des autres et je n’aime pas rouler sur cette piste.

« Et c’est aussi une piste sur laquelle, quand on n’aime pas rouler, on rate toujours quelque chose.

« Donc, être capable de finir ici en quatrième position est quelque chose de génial.

« Cela signifie que nous faisons des pas en avant, des pas positifs.

« Nous sommes revenus de l’arrière et la dernière partie de la course a été positive.

« Et pas à pas, je dépassais et je me sentais bien.

« Donc, je suis très content de tout ce qui se passe. La quatrième position est toujours une position dans laquelle vous ne voulez pas finir. Cinquième ou troisième, c’est toujours mieux. Mais de toute façon, c’est génial. »

Article précédentComment le pilote le plus méritant qui ne court pas en F1 dépense 2022.
Article suivantPirelli se bat pour trouver des dates d’essais dans le calendrier chargé de la F1 en 2022