Accueil Formule 1 Sauber souhaite « donner le meilleur à Alfa Romeo » au milieu des liens...

Sauber souhaite « donner le meilleur à Alfa Romeo » au milieu des liens avec Audi F1.

78
0

Le groupe Volkswagen a donné son accord initial pour que ses marques Porsche et Audi participent à la Formule 1 à partir de 2026. Une annonce finale est attendue prochainement, maintenant que les règlements relatifs aux moteurs ont été ratifiés.

Alors que Porsche devrait prendre une participation de 50 % dans l’équipe de de Red Bull, Sauber – qui gère l’équipe de F1 d’ – a été désigné comme l’équipe la plus susceptible de travailler avec Audi. Elle a actuellement un partenariat à long terme avec Alfa Romeo qui est renouvelé chaque année.

Le PDG d’Alfa Romeo, Jean-Philippe Imparato, a déclaré à Autosport le mois dernier qu’il n’était « pas aveugle » aux liens avec Audi, mais qu’il était détendu quant à l’avenir de leur partenariat.

Interrogé sur le commentaire d’Imparato, Vasseur a déclaré à Autosport qu’il pensait qu’Alfa Romeo était « plus que satisfait de la situation actuelle ».

Lire aussi:  Bottas peut "certainement se battre" pour prolonger la série de 101 Q3.

« Je suis plus qu’heureux du partenariat avec eux, parce qu’ils ne sont pas seulement un sponsor, mais nous sommes partenaires et développons des projets ensemble », a déclaré Vasseur.

« En plus de tout, la relation entre Alfa Romeo [and] Stellantis d’un côté et l’équipe de l’autre côté est très, très bonne.

« Je pense aussi, d’une certaine manière, qu’une partie des bons résultats d’aujourd’hui est peut-être due au fait que nous travaillons tous ensemble, et qu’ils nous aident aussi à trouver d’autres partenaires. J’apprécie vraiment ce partenariat. »

Un renouvellement du partenariat entre Sauber et Alfa Romeo pour 2023 a été finalisé, selon Imparato, bien que l’équipe n’ait pas encore fait d’annonce officielle sur les plans.

Audi a été lié à d’éventuels rachats de McLaren, Williams et Aston Martin, mais Sauber est apparu ces derniers mois comme la voie la plus probable à explorer pour le constructeur allemand.

Lire aussi:  Le retour en F1 est "un rêve devenu réalité", selon Magnussen, avant le GP de Bahreïn.

Vasseur a minimisé la nécessité de penser trop loin, jusqu’en 2026, en plaisantant qu’il avait « du mal à parler de 23 ! ».

« Tout d’abord, je pense qu’ils doivent clarifier la situation sur le moteur », a déclaré Vasseur.

« Bien sûr, ils vont discuter avec tout le monde dans le paddock. Ils vont faire leur travail. Dès qu’ils auront la confirmation de leur engagement sur le moteur, il sera probablement temps de discuter.

« Mais la chose la plus importante est que nous avons le projet avec Alfa Romeo aujourd’hui. Je ne veux pas tout mélanger. Je veux donner le meilleur à Alfa Romeo. »

Article précédentLe MotoGP confirme officiellement les courses sprint pour la saison 2023
Article suivantLes pilotes se préparent à l’épreuve la plus difficile du WRC sur tarmac mouillé.