Accueil Formule 1 Sainz : Une victoire à Imola est toujours possible après la reprise...

Sainz : Une victoire à Imola est toujours possible après la reprise du sprint en F1

131
0

Sainz a pris le départ de l’épreuve de sprint de samedi à Imola en 10e position après avoir chuté en Q2, et il a effectué une remontée jusqu’à la quatrième place derrière Max Verstappen, qui a remporté la course de sprint, Charles Leclerc et Sergio Perez. Sainz prendra le départ du grand prix de dimanche depuis cette position.

Sainz a admis que l’accident de qualification avait été un bas dont il doit tirer des leçons, mais a déclaré que sa conduite de récupération nous avait « mis dans la lutte » pour un bon résultat.

Interrogé par Autosport sur l’impact que sa chute en qualification a eu sur lui, Sainz a répondu : « Très douloureux.

« Je veux dire, je ne vais pas le cacher. C’était une journée très négative pour moi.

« C’est comme ça que ça se passe parfois dans le sport, vous avez de mauvais moments et hier, c’était définitivement un creux pour moi, et je continue à essayer d’apprendre de ces moments, et à essayer de me rendre plus fort grâce à eux.

« L’important, c’est qu’aujourd’hui nous avons rebondi solidement et nous nous sommes mis dans la course pour demain, et demain tout peut arriver.

« Je pourrais encore gagner, je pourrais encore monter sur le podium et quitter le week-end assez heureux. L’important est de continuer à apprendre de ces erreurs.

Lire aussi:  Horner dit que Red Bull explore les options de réduction de poids pour améliorer la RB18.

« Je veux dire que ce n’est pas un secret, des erreurs comme celles d’hier arrivent pour une raison et je ne suis pas encore à 100%, je me bats avec la voiture et j’essaie de comprendre.

« De toute évidence, je suis rapide, ce n’est pas un secret, hier j’étais rapide, en Australie j’étais rapide. C’est juste la confiance et la prévisibilité que j’ai avec la voiture. Dès que j’aurai réglé ça, je serai à 100%. »

Samedi, le patron de l’équipe , Mattia Binotto, a déclaré que Sainz devait apprendre à gérer la pression d’avoir une voiture de tête pour la première fois, mais l’Espagnol a nié que cette pression ait joué un rôle dans son accident de samedi.

« Je ne pense pas que l’erreur d’hier était la pression », a-t-il déclaré. « Je veux dire que c’était la Q2, je savais que j’avais déjà fait un très bon tour pour aller en Q3. J’étais juste en train de m’essayer là-bas, d’essayer différentes lignes, différents équilibres.

« Je suis toujours là à essayer de trouver mon rythme avec la voiture. Je ne poussais pas tant que ça. Et j’ai fait une erreur qui, dans ces conditions, peut arriver.

« Mais hier, si vous me demandez en Q2 si j’ai ressenti de la pression ? Non, c’était la Q2, je jouais avec la voiture et j’ai fait une erreur.

Lire aussi:  J'ai saisi ma chance à deux mains ! - De Vries évoque les perspectives de 2023 après des débuts époustouflants en F1.

« Il est certain que j’ai moins d’entraînement que les gars contre lesquels je me bats, comme Charles, Max et Checo, pour un podium ou une voiture gagnante.

« Je manque d’expérience, et peut-être de patience en Q2 pour savoir que je n’ai pas besoin des deux derniers dixièmes que j’essayais de trouver hier.

« Cette expérience va me servir. Et une fois que je m’y serai habitué, je suis sûr que je serai aussi rapide que n’importe qui. »

Sainz a ajouté que sa course à la quatrième place du sprint était le meilleur résultat qu’il pouvait obtenir.

« Nous avons gagné le maximum de places que nous pouvions gagner aujourd’hui », a-t-il déclaré.

« C’était une course solide, pas de problèmes, il faut juste apprendre la voiture, continuer à apprendre la voiture sur le sec, parce que nous avons fait très peu de tours. Aujourd’hui, c’était une course positive.

« Le seul point négatif est que les Red Bull semblent avoir un peu plus de rythme de course que nous ici, et que nous allons devoir trouver un peu de rythme sur le sec si nous voulons nous battre avec eux. »

Article précédentCotes de la Formule 1, qualifications, pronostics : Prédiction surprenante du Grand Prix 2022 d’Émilie-Romagne, paris F1 par le top model
Article suivantLES FAITS MARQUANTS : Revivez l’action de la deuxième séance d’essais à Imola, où Mercedes se bat pour revenir.