Accueil Formule 1 Sainz : Ferrari est « loin » de rechercher la performance pour sa nouvelle...

Sainz : Ferrari est « loin » de rechercher la performance pour sa nouvelle F1.

395
0

Charles Leclerc a conclu une autre course sans problème pour l’écurie de Maranello en réalisant les meilleurs temps lors de la deuxième journée d’essais jeudi, après avoir été devancé par Lando Norris de McLaren lors de la première journée.

Mais bien que la constance de Ferrari à réaliser des temps rapides lui permette d’affirmer qu’elle a fait un bon pas en avant avec sa voiture 2022, l’équipe tient à minimiser sa forme.

Sainz, qui a terminé cinquième au classement général jeudi, a estimé que les chronos du test n’étaient pas pertinents car il a dit que les équipes ne regardaient pas les performances jusqu’à présent.

« C’est un bon début en termes de fiabilité », a-t-il déclaré.

« Nous avons réussi à terminer une journée et demie d’essais sans pratiquement aucun problème, ce qui est un début encourageant pour nous. C’est pour cela que nous sommes ici à Barcelone.

Lire aussi:  5 choses que nous avons apprises de la course de vendredi au Grand Prix d'Émilie-Romagne.

« Malheureusement pour vous les gars, ce n’est pas très excitant parce que nous sommes loin d’être à la limite de la voiture ou de trouver où sont les performances. Mais nous faisons des tours, et nous les terminons bien. »

Alors que les rivaux étaient attentifs à la façon dont la Ferrari a semblé être à l’épreuve des balles jusqu’à présent, Sainz a dit que les jours n’avaient pas été particulièrement remarquables pour lui.

« Ce n’est pas un bon départ en termes de sensations, mais un départ normal », a-t-il dit. « Je dirais que c’est un départ normal parce que nous n’avons pas eu de problème unique jusqu’à présent, et j’ai réussi à faire un plan de course complet.

Lire aussi:  FAITS ET STATISTIQUES : Un premier grand chelem, et le premier doublé de Red Bull à Imola.

« Comme je l’ai dit, si c’est bon ou mauvais, je ne sais pas parce que ces voitures de , en ajoutant ou en retirant du carburant, je peux aller trois ou quatre secondes plus vite ou plus lentement. Alors, où est-ce que je me situe dans cette fenêtre de trois ou quatre secondes ?

« Si je suis parti au milieu, alors où sont les autres ? C’est impossible à prévoir. Alors parfois, quand vous êtes à deux dixièmes de Daniel… [Ricciardo] ce matin, ou avoir trois ou quatre secondes de marge en plus ou en moins, c’est impossible à savoir. »

Article précédentFerrari est un outsider, pas un favori, malgré ses bonnes performances de pré-saison, dit Binotto.
Article suivantMotoGP : Binder :  » Je peux utiliser plus d’adhérence  » avec la moto 2022,  » plus douce  » pour les pneus.