Accueil Formule 1 Russell : L’interdiction des planchers flexibles en F1 à Spa pourrait faire...

Russell : L’interdiction des planchers flexibles en F1 à Spa pourrait faire entrer Mercedes dans le jeu.

88
0

Dans le but de limiter les rebonds excessifs des voitures, la FIA va introduire des mesures visant à stopper le phénomène en imposant une mesure d’oscillation aérodynamique (AOM) que les équipes ne pourront pas dépasser à partir de la course de Spa-Francorchamps.

Il est également entendu que la FIA met en place des mesures visant à rendre illégales les astuces que certaines équipes auraient utilisées en faisant fléchir leurs planchers et leurs planches pour gagner en performance.

Ces mesures se sont heurtées à la résistance de certaines équipes, qui affirment que la FIA ne devrait pas être impliquée dans la façon dont les équipes règlent leurs voitures, tandis que d’autres affirment que le développement des voitures a permis de réduire considérablement le problème lors des dernières courses.

PLUS : Les complexités qui contribuent à la tempête actuelle de rebondissements de la .

Alors que le plein impact de l’AOM sera réalisé au GP de Belgique, après avoir été une simple mesure consultative dans les courses avant la pause estivale, Russell, le poleman du GP de Hongrie, pense qu’elle pourrait s’avérer bénéfique pour contre ses rivaux de tête.

« Je pense qu’il n’y a aucun doute que Ferrari et Red Bull auront poussé le règlement à cet égard et nous l’avons respecté comme le règlement était prévu », a déclaré Russell à Sky Sports F1 après avoir terminé troisième au Hungaroring.

Lire aussi:  Le nouveau jeu vidéo officiel F1 Manager 2022 est annoncé

« Mais il n’y a aucune garantie que cela les rapprocherait de nous. Nous savons que si c’était sur notre voiture, cela nous rendrait plus lents.

« Il n’y a aucune garantie, chaque voiture est différente, mais ça ne va pas les aider, c’est sûr. »

En ce qui concerne les progrès de Mercedes, Russell pense que si le constructeur allemand peut s’approcher du rythme de Ferrari et de Red Bull, il pourra se battre pour des podiums réguliers et peut-être même pour des victoires. Il a été impressionné par le taux d’amélioration de son équipe avec sa voiture W13 F1.

Entre le GP d’Azerbaïdjan en juin et le GP de Hongrie le mois dernier, Mercedes a vu au moins un de ses pilotes monter sur le podium de la F1 lors de ces six courses, Russell et son coéquipier Lewis Hamilton montant ensemble sur le podium en France et en Hongrie.

PLUS : Russell a prouvé qu’il méritait d’être l’héritier de Hamilton chez Mercedes.

« Max et Red Bull sont en croisière », a-t-il ajouté.

Lire aussi:  WATCH : Les meilleurs moments du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2017, riche en rebondissements.

« Je pense que Max et Charles sont à un niveau similaire en ce moment, mais j’ai vraiment de la peine pour Charles parce qu’il fait un superbe travail en ce moment et il a été victime de beaucoup de malchance.

« Max et Red Bull sont absolument solides, semaine après semaine. Nous avons vu lors des deux derniers week-ends de course qu’ils peuvent ramener la voiture à la maison et ramasser les morceaux, mais il n’y a aucun doute que nous faisons des progrès.

« En tant qu’équipe, nous avons terminé avec près d’une minute de retard sur le vainqueur de la course au début de la saison, mais maintenant, c’est 10 secondes sur les deux dernières courses. Donc si nous pouvons continuer sur cette voie, nous serons définitivement dans la course.

« Spa va être intéressant, il va y avoir des changements dans certains règlements qui peuvent amener d’autres équipes vers nous et je pense que nous, en tant qu’équipe, avons beaucoup de confiance en nous et la foi que nous faisons un excellent travail.

« Il n’y a aucune raison pour que nous ne puissions pas être dans le mélange. »

Article précédentEspargaro souffre d’une fracture du talon après sa chute à Silverstone (115 mph) en MotoGP.
Article suivantWRC Finlande : Tanak se défait de Rovanpera pour remporter une victoire remarquable