Accueil Rally WRC Rovanpera : Toyota fait de « bons progrès » dans le développement de la...

Rovanpera : Toyota fait de « bons progrès » dans le développement de la Yaris 2022 pour le WRC.

245
0

Le pilote d’usine aborde la deuxième manche asphalte de la saison avec 14 points d’avance sur le championnat du monde des rallyes, grâce à une quatrième place à Monte-Carlo et une victoire en Suède en février dernier.

Pendant la pause de presque deux mois entre les événements, Toyota a été occupé à développer son nouveau challenger hybride, en effectuant des essais sur le gravier en Sardaigne avant un test pré-événement sur l’asphalte en Croatie la semaine dernière.

A la suite de ce dernier test, Rovanpera est déjà convaincu que la voiture a fait un pas en avant depuis la dernière sortie sur l’asphalte à Monte-Carlo en janvier.

« Dès le matin, le sentiment de la voiture était assez positif et, en général, toute la journée s’est bien déroulée », a déclaré Rovanpera, qui a également effectué un test pour le fabricant de pneus Pirelli en Croatie la semaine dernière.

« Nous avons de nouvelles choses à faire et à essayer, ce qui est toujours la meilleure chose. [I can] voir que les nouvelles choses améliorent la voiture.

« Je pense qu’il y a eu de très bons progrès depuis la dernière fois que nous étions sur le tarmac. J’espère que ça ira bien sur l’épreuve aussi. »

Lire aussi:  La FIA pousse le WRC à commencer à envisager la prochaine série de règlements

Le patron de Toyota WRC, Jari-Matti Latvala, affirme que la longue pause depuis la Suède a été une occasion précieuse pour affiner les réglages de la nouvelle Yaris, après une saison morte frénétique pour préparer les nouvelles voitures pour 2022.

« Les deux premiers événements de la saison avec la nouvelle réglementation ont été très intenses et la pause dans le calendrier nous a donné la chance d’évaluer ce que nous avons appris et de continuer à développer la GR Yaris Rally1 », a déclaré Latvala.

« Nous avons eu quelques jours d’essais sur gravier en Sardaigne, puis le test pré-événement en Croatie la semaine dernière.

« Jusqu’à présent, l’accent a été mis sur la fiabilité et le fonctionnement du système hybride, mais maintenant nous pouvons vraiment travailler sur l’optimisation des réglages de la voiture et essayer de la rendre encore plus forte. »

Alors que Rovanpera a été encouragé par les progrès réalisés par Toyota avec la Yaris sur le tarmac, le Rallye de Croatie n’était pas un terrain de chasse heureux l’année dernière et devrait constituer un défi important.

Lire aussi:  L'ancien pilote Hyundai WRC Paddon signe un contrat de deux ans en WRC2

Le Finlandais a abordé l’épreuve de 2021 en tête du championnat, mais il a chuté lors de la première étape, ce qui lui a laissé une expérience limitée des spéciales pour l’édition de cette année.

« Bien sûr, c’est excitant [to be leading the championship] c’est la même situation que l’année dernière, mais j’espère que nous gérerons un peu mieux la Croatie », a ajouté Rovanpera.

« Je pense que le plus grand défi pour nous est d’essayer de gérer l’écart d’expérience avec les gars qui ont fait la course l’année dernière, car nous n’avons fait que la première étape complète l’année dernière.

« Après cela, nous n’avions pas d’expérience et dans un événement comme celui-ci, il semble que les conditions, l’adhérence et les étapes soient assez difficiles.

« Nous avons été dans cette situation auparavant et je suis sûr que nous ferons tout ce que nous pouvons, même sans expérience. »

Le Rallye de Croatie commence par un shakedown jeudi prochain avant les 20 étapes compétitives qui débuteront vendredi.

Article précédentWolff  » donne sa parole  » que Grosjean fera un essai en F1.
Article suivantPourquoi Marquez a quitté Austin en vainqueur après son dernier retour en MotoGP.