Accueil Moto GP Rins : Personne ne croyait que mon retour en MotoGP au Portugal...

Rins : Personne ne croyait que mon retour en MotoGP au Portugal était possible.

125
0

Une erreur de stratégie lors de la séance de qualification Q1 à Portimao le week-end dernier a laissé Rins à l’arrière de la grille en 23ème position, mais un départ époustouflant dans la course de dimanche lui a permis de remonter à la 10ème place dans le premier tour.

Rins a poursuivi sa marche en avant et s’est hissé à la quatrième place avant le drapeau à damier, manquant le podium pour seulement 3,5 secondes lorsque son pneu avant a lâché dans les derniers tours.

Le triple vainqueur de la course est maintenant deuxième au classement général, à égalité de points avec le nouveau leader Fabio Quartararo, après sa victoire au Portugal.

« Oui, sincèrement, c’était une bonne course. Nous avons terminé assez en tête, nous avons pris beaucoup de points importants », a déclaré Rins.

« Mais pour moi, c’était une bonne course. Je croyais que [I could fight back] – pas beaucoup de gens croyaient en moi que je pouvais faire une bonne course.

Lire aussi:  MotoGP Mugello : Miguel Oliveira envisage un retour chez Tech3, mais ce n'est pas son rêve.

« Mais de toute façon, j’ai essayé jusqu’à la fin. Quand j’ai essayé de doubler Aleix [Espargaro] mon pneu avant a été un peu détruit et j’ai commencé à sentir une grosse chute.

« Donc, j’ai préféré rester [behind]pour rester quatrième. De bons points pour le championnat. »

Ce résultat s’inscrit dans la continuité d’un bon début de saison pour Rins et fait suite à une charge tout aussi forte de la septième à la deuxième place à Austin.

A la question de savoir quelle était la chose la plus importante de sa course au Portugal, Rins a répondu : « Ce qui est bon, c’est la position finale et ma foi, ma force pour être là.

« Comme je l’ai déjà dit, peu de gens autour de moi y croyaient, me poussaient.

« Pour sûr, aujourd’hui j’ai vu plus de gars ici [congratulating me] faire les interviews, mon WhatsApp est en feu.

« Hier, personne ne me félicitait. Donc, je suis heureux d’avoir des gens autour de moi. Donc, il faut comprendre pourquoi vendredi le sentiment était si mauvais. »

Lire aussi:  Les potins du MotoGP : Pedro Acosta est un "problème de luxe que nous avons" - Pit Beirer

Rins dit qu’il a pu gagner autant de places au départ en raison de sa décision « risquée » de contourner l’extérieur du terrain dans les trois premiers virages.

Son début d’année 2022 est un contraste frappant avec 2021, au cours de laquelle il a chuté à de nombreuses reprises – y compris hors de la bataille pour la victoire au Portugal – alors qu’il était en bonne position et n’a réussi qu’un seul podium sur l’ensemble de la campagne.

Il explique qu’il a maintenant « plus de contrôle sur moi-même et sur mon style de pilotage », ajoutant : « Je sens mieux les pneus.

« Il y avait quelques virages, comme par exemple le virage trois et le virage huit, où j’allais à la limite et je sentais comment l’avant se rapprochait.

« Je sentais où était la limite. L’année dernière, c’était plus difficile de la trouver. »

Article précédentRed Bull explique pourquoi elle a eu le dessus sur Ferrari à Imola.
Article suivantMcLaren : le podium d’Imola est la preuve que les progrès de la F1 sont réels.