Accueil Indycar Qui gagne à St. Petersburg ?

Qui gagne à St. Petersburg ?

256
0

La question du jour : Qui remportera le premier Grand Prix Firestone de Saint-Pétersbourg présenté par RP Funding ce dimanche, et qui sera le meilleur rookie à l’arrivée ?

Curt Cavin : La semaine dernière, Nathan Brown du Indianapolis Star a fait l’un des meilleurs tweets que j’ai vus sur la prochaine saison du NTT INDYCAR SERIES. « Lisez cette liste », a-t-il écrit. « Herta, Newgarden, O’Ward, Rahal, Rossi, Dixon, Palou, Ericsson, Power, Grosjean, Pagenaud, McLaughlin, Daly, VeeKay, Rosenqvist, Harvey, Lundgaard, Helio, Sato, Malukas, Kirkwood. (Au moins) un de ces pilotes va finir en dehors du top 20. » Nathan faisait référence au classement de la saison, mais cela illustre bien la difficulté de prédire quoi que ce soit dans cette série. Herta est mon choix pour la victoire à St-Petersburg, étant donné qu’il a mené 97 des 100 tours de la course de l’an dernier et que cette épreuve a vu trois vainqueurs consécutifs. Mais ne vous endormez pas sur Josef Newgarden, deux fois vainqueur à St. Petersburg, car je pense qu’il va revenir en force après son lent départ de l’an dernier. Quant à la recrue qui excellera ce week-end, je dirais Kyle Kirkwood. Il s’est montré exceptionnellement bon lors des essais de pré-saison et a été l’un des deux vainqueurs de la course Indy Lights à Saint-Pétersbourg l’an dernier (David Malukas était l’autre). Kirkwood a terminé deuxième dans la seconde moitié de la course double de 2021.

Zach Horrall : Marcus Ericsson. Oui, vous avez bien lu. Ericsson est l’un des deux pilotes à avoir gagné plusieurs courses de rue l’an dernier, l’autre étant Colton Herta. Dans les deux dernières courses de St. Petersburg, il a terminé septième. Lors des essais de la semaine dernière à Sebring, il a terminé troisième, à seulement un dixième de Simon Pagenaud, qui a été le plus rapide. Même lorsque le Suédois était un prétendant au titre la saison dernière, nous le sous-estimions. Je pense qu’il va revenir en force cette saison pour prouver sa valeur. En attendant, je pense que notre meilleur rookie sera David Malukas. Il conduit la voiture de Dale Coyne Racing qui a remporté le Grand Prix Firestone de Saint-Pétersbourg en 2017 et 2018 avec Sébastien Bourdais. Il a participé à quatre courses Indy Lights Presented by Cooper Tires ici, et son pire résultat est une quatrième place. Je vais le mettre dans mon équipe INDYCAR Fantasy Challenge Driven by Firestone, car je pense qu’il accrochera un top 10.

Lire aussi:  Les farces maintiennent l'atmosphère légère pour les pilotes dans la pression d'Indy

Paul Kelly : Il y a deux suspects évidents pour la victoire, Colton Herta et Josef Newgarden. Herta a écrasé le terrain l’année dernière à Saint-Pétersbourg pour Andretti Autosport avec Curb-Agajanian, menant 97 des 100 tours depuis la pole pour l’une des victoires les plus dominantes de la saison. Newgarden a remporté cette course en 2019 et 2020. Mais les deux ont des bosses dans leur armure de St. Pete qui sont difficiles à ignorer. Herta a été inconstant l’année dernière. Sa Honda Gainbridge n°26 était souvent une fusée hors du camion tout le week-end, ou il luttait souvent si ce n’était pas le cas. Newgarden fera équipe pour sa première course avec le nouvel ingénieur Eric Leichtle après avoir travaillé ces dernières saisons – y compris sa course au titre en 2019 – avec Gavin Ward, qui est passé chez Arrow McLaren SP. Il faudra peut-être du temps pour que ce nouveau binôme fasse tilt. Donc, je regarde autour de la liste d’entrée à un gars qui a de nombreuses raisons d’être plus motivé que jamais pour commencer l’année avec une victoire – Scott Dixon, six fois champion NTT INDYCAR SERIES. « The Iceman » n’a remporté qu’une seule course l’an dernier et n’a jamais été victorieux à St. Petersburg, aussi étrange que cela puisse paraître. Il voudra commencer son attaque pour égaler le record de sept championnats de saison d’A.J. Foyt par une victoire, tout comme il l’a fait en 2020 lorsqu’il a remporté le titre n°6. De plus, Dixon aimerait poser un jalon au sein de l’équipe Chip Ganassi Racing qu’il a dirigée sans conteste de 2012 à l’année dernière, lorsqu’Alex Palou était le meilleur pilote de l’équipe en route pour remporter l’Astor Cup. Pour ce qui est du meilleur rookie, il faut tirer à pile ou face entre Kyle Kirkwood de A.J. Foyt Racing et David Malukas de Dale Coyne Racing avec HMD. Je pencherai pour Malukas car l’équipe Coyne a remporté cette course en 2017 et 2018 avec Sébastien Bourdais.

Lire aussi:  Ericsson savoure un calendrier mouvementé adapté au nouveau roi de l'Indy 500