Accueil Indycar Power domine la première séance d’essais dans un trafic intense à Indy

Power domine la première séance d’essais dans un trafic intense à Indy

204
0

Les chiffres : Résultats combinés

Will Power a mené la première journée d’essais de la 105e édition de l’Indianapolis 500 présentée par Gainbridge, mardi, en réalisant un tour de piste de 226,470 mph sur l’Indianapolis Motor Speedway.

Le tour le plus rapide de Power, vainqueur de l’Indy 500 2018, au volant de la Chevrolet Verizon 5G Team Penske n°12, a eu lieu lors de la dernière séance de la journée, un essai ouvert d’une heure et 50 minutes entre 16h10 et 18h (ET) sur l’ovale de 2,5 miles de l’Indianapolis Motor Speedway. Les retards dus à la pluie en fin de matinée ont fait passer la dernière séance de trois heures à une heure et 50 minutes, et les pilotes n’ont pas perdu de temps pour se regrouper dans un trafic dense et échanger leurs positions dans le brouillon aérodynamique.

« Juste un grand remorquage », a dit Power à propos de l’attraction aérodynamique des voitures de tête. « C’est aussi simple que cela – essayer de rattraper ce train. Mais dans le trafic, je me sentais plutôt bien. En courant avec deux ou trois voitures devant, je me suis senti aussi à l’aise que depuis un moment. »

Le vainqueur des « 500 » 2014, Ryan Hunter-Reay, a terminé deuxième à 226.371 sur la Honda DHL n°28, tandis que le double vainqueur en titre, Takuma Sato, a terminé troisième à 226.132 sur la Honda Panasonic/PeopleReady n°30.

Lire aussi:  2022 Writers' Roundtable, Vol. 34 : Le gagnant de Portland ?

Sage Karam a été le vainqueur le plus rapide des courses non liées aux « 500 », quatrième à 225.942 sur la Chevrolet DRR-AES INDIANA n°24. Conor Daly a complété le top cinq avec 225.640 dans la Chevrolet n°47 U.S. Air Force.

INDYCAR a introduit un règlement en 2021 qui exige que les équipes remplissent la moitié avant du « trou » dans l’aile inférieure du châssis Dallara avec une pièce en fibre de carbone. Cela augmente la force descendante et réduit la dépendance à l’aile avant, ce qui créera plus de dépassements. Après seulement une journée dans le trafic, Power, le champion 2014 de la NTT INDYCAR SERIES, pense que les changements vont générer encore plus d’action le jour de la course, le dimanche 30 mai.

« C’est prometteur », a déclaré Power. « Je pense que l’ajout de cette force descendante va certainement aider la course. Je pense que vous allez avoir l’une des courses à l’ancienne où les trois premiers s’échangent constamment les positions parce que vous pouvez suivre de très près maintenant. Je pense que ce sera bien. C’est bon pour les fans. »

Power a été le plus occupé et le plus rapide des 35 pilotes en piste aujourd’hui, tournant 87 tours. Le peloton a fait 2 369 tours au total.

Lire aussi:  Billets pour le week-end 2023 de la course Hy-Vee INDYCAR en vente le 5 décembre

Graham Rahal a mené la séance matinale pour les pilotes vétérans, qui a été interrompue à trois reprises par une pluie fine. Son meilleur tour a été de 223.449 au volant de la Honda United Rentals n°15, et c’est sa vitesse maximale de la journée.

Après un retard de deux heures et 20 minutes dû à la pluie, la piste a été ouverte pendant deux heures pour le programme d’orientation des Rookies et les tests de remise à niveau des vétérans.

JR Hildebrand et Stefan Wilson ont effectué leurs tests de remise à niveau sur la Chevrolet Foyt Stewart Racing ABC Supply n° 1 et la Honda LOHLA SPORT/Cusick Motorsports n° 25, respectivement. RC Enerson était le seul des trois rookies assignés à des voitures à ne pas avoir terminé son test de rookie lors des essais d’avril, et il avait presque terminé la deuxième des trois phases de son test quand un problème mécanique a frappé sa Chevrolet n°75 Top Gun Racing.

Enerson retournera sur le circuit à 11 heures mercredi pour essayer de terminer les deuxième et troisième phases de son test de débutant. La piste devrait être ouverte de midi à 18 heures pour les essais libres.