Accueil Moto GP Portimao Moto3 : Garcia s’empare de la victoire grâce à un timing...

Portimao Moto3 : Garcia s’empare de la victoire grâce à un timing parfait.

134
0

Pendant une grande partie du Grand Prix du Portugal, une bataille à cinq pour la victoire a eu lieu jusqu’à ce que Sergio Garcia prenne le contrôle du dernier tour sur le circuit de Portimao ensoleillé, lors de la cinquième manche du championnat .

Le pilote de Valresa GasGas, qui a invoqué des problèmes techniques pour expliquer sa chute de samedi – il s’est retrouvé trois fois dans le gravier en Q2 – a mis les qualifications derrière lui et a pris un excellent départ, menant une grande partie du début de la course. Repris par son coéquipier Izan Guevara après avoir contourné Mario Aji, il a entraîné Ayumu Sasaki, Jaume Masia et Deniz Oncu dans son sillage pour former le groupe de tête.

Sasaki menait à la ligne pour entamer le dernier tour, mais l’homme d’Aspar a rapidement contrecarré sa tentative de s’étirer au premier virage, sa ligne lui donnant suffisamment d’avance pour qu’il parvienne à franchir la ligne, pour gagner avec seulement 0.069s.

Ce résultat permet à l’Espagnol de revenir en tête du classement général, à un point de la première place du championnat, après avoir remporté sa deuxième victoire de la saison.

Garcia a ensuite enregistré une dernière chute, cette fois dans le parc ferme, alors qu’il arrivait pour célébrer avec son équipe, manquant de peu ses mécaniciens.

La folie de l’aspiration attendue jusqu’à la ligne n’a pas eu lieu, et les cinq pilotes sont restés en place pendant le dernier tour, malgré les dépassements et les attaques intérieures des uns et des autres.

Le vainqueur de la course d’Austin, Jaume Masia, est donc monté sur le podium pour la deuxième course consécutive. Le pilote du team Red Bull KTM Ajo a fait des progrès exceptionnels en début de course, ce qui lui a permis d’avoir une chance de terminer sur le podium après s’être qualifié en 15ème position et avoir rejoint le groupe de tête au sixième tour.

La troisième place est revenue à un Ayumu Sasaki déçu, qui pensait avoir le rythme pour gagner après avoir économisé ses pneus dans le peloton. Le pilote Sterilgarda Husqvarna Max était en tête au début du dernier tour, mais n’a pas pu se battre après les attaques de Garcia et Masia, et s’est contenté d’une deuxième troisième place sur le podium cette saison, après avoir obtenu le même résultat en Argentine.

Deniz Oncu, le Polonais, a prouvé qu’il était également bien équipé sur le sec après un échauffement maximal et semblait confortablement installé à l’arrière, prêt à bondir sur les erreurs ou à préparer une attaque tardive. Le pilote turc a manqué de peu le podium en terminant quatrième pour Red Bull KTM Tech3.

Lire aussi:  Les problèmes de fret du MotoGP Argentine affectés par la guerre en Ukraine

Le dernier du groupe de tête était Guevara d’Aspar, après avoir fait tout le travail nécessaire pour rattraper son compatriote et avoir ouvert la voie pendant que le groupe travaillait sur les répétitions du dernier tour, ce qui n’a pas porté ses fruits puisque Garcia s’est montré infranchissable.

Carlos Tatay n’était que sixième, bien que le pilote CFMOTO Racing PruestelGP ait réussi à creuser l’écart dès qu’il a rejoint le groupe des poursuivants, la distance à combler était déjà trop importante.

Andrea Migno était juste derrière en septième position pour Rivacold Snipers, avec Dennis Foggia en huitième position.

Une journée difficile au bureau pour Foggia

Dennis Foggia s’est élancé de la douzième place après avoir lutté sur le mouillé, mais il semblait prêt à courir après avoir terminé le warm-up en sixième position sur une piste séchante et boueuse, avec une averse dans le premier secteur.

L’Italien a perdu son avance au championnat après une performance réservée, comme si le pilote Leopard avait à l’esprit que les DNF précoces de la saison dernière ont joué un rôle énorme dans la non-prise du titre.

Le favori au titre de la pré-saison n’a pas eu la tâche facile, puisqu’il n’a atteint les positions de points qu’au bout de sept tours et que la course a été difficile sur toute la piste. Il s’est retrouvé coincé deux fois – d’abord après avoir trouvé Mario Aji difficile à dépasser, puis avec Scott Ogden qui lui a fait subir le même traitement.
L’Italien a même perdu dans la course à la ligne lorsque le rookie Diogo Moreira l’a dépassé pour la huitième place avant d’être rétrogradé de deux places pour avoir dépassé les limites de la piste, ce qui a permis à Foggia de reprendre sa place.

Cela a permis de récupérer de précieux points au championnat, laissant Foggia à un seul point de Garcia après la course de Portimao.

Joel Kelso a été promu à la neuvième place, complétant ainsi un retournement de situation épique pour l’Australien. Déjà vainqueur sur le circuit international d’Algarve dans le championnat junior, le pilote CIP Green Power a utilisé sa connaissance du circuit pour partir de la 22ème place sur la grille, contrairement à la performance de Foggia, et être le meilleur rookie. Il s’agit de son meilleur classement depuis qu’il a rejoint le championnat.

Lire aussi:  2022 Portimao Moto2 Grand Prix, Portugal - Résultats des essais libres (2)

Moreira, rétrogradé, complète le top 10 pour MT Helmets-MSI.

Riccardo Rossi était dans le même groupe et se battait pour sa position, prenant la onzième place au drapeau à damier pour SIC58 Squadra Corse, juste devant Tatsuki sur la deuxième Leopard, douzième.

Les espoirs britanniques s’évanouissent

Scott Ogden s’est bien battu dans le même peloton après avoir tenu la dixième place devant Foggia pendant plusieurs tours et être remonté jusqu’à la septième place.

Le pilote du VisionTrack Racing Team est revenu dans le groupe mais s’est battu pour finir 13ème, à une place près de son meilleur résultat, dans un début de saison régulier pour son premier championnat du monde.

Les deux pilotes de Michael Laverty ayant enregistré un record lors des qualifications, les espoirs étaient grands pour Joshua Whatley également, mais la piste en forme de montagnes russes avait d’autres idées – l’adolescent a reçu un avertissement de limites de piste qui l’a fait chuter à la 26ème place.

Les points restants sont allés à Lorenzo Fellon, qui partait de la première ligne, mais qui a aussi été relégué à la 14ème place pour Sic58 Squadra Corse et Stefano Nepa (Angeluss MTA Team) qui s’est battu jusqu’à la 15ème place.

Un autre pilote de première ligne, Aji (Honda Team Asia), a terminé sa journée en 16ème position.

Il n’y a eu qu’un seul autre abandon, celui de Daniel Holgado qui est sorti en fin de course alors qu’il tentait de passer Ogden. Après avoir essayé de remonter, sans se rendre compte des flammes qui s’échappaient de sa moto, on lui a dit qu’il y avait un problème mécanique et on lui a demandé d’abandonner.

Adrian Fernandez a été déclaré inapte à la course après avoir chuté lors de la FP1 et s’être fracturé deux doigts.

Alberto Surra manque également la manche suite à sa chute à COTA. Il a été remplacé par Syarifuddin Azman (24ème) à Rivercold Snipers pour la course.

John McPhee est présent mais sa participation a été écartée par les médecins et il vise désormais un retour au Mans. David Salvador (22ème) a pris place sur la Sterilgarda Husqvarna Max.

Article précédentKrack : Aston Martin serait  » stupide  » de ne pas vouloir garder Vettel en F1.
Article suivant2022 Portimao Moto3 Grand Prix, Portugal – Résultats des courses